Maroc : une motion de censure annulée à la dernière minute

27 mai 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le gouvernement dirigé par Saâd Eddine El Othmani a échappé de justesse à une motion de censure préparée par les partis de l’opposition (PAM, Istiqlal et PPS).

La motion devrait être annoncée lors d’une conférence de presse conjointe des trois partis de l’opposition prévue ce jeudi 27 mai, laquelle a été finalement reportée sine die, rapporte Maghreb Intelligence de source bien informée. « Il y a eu des voix au sein de l’opposition qui ont poussé vers un abandon de cette option », a indiqué mercredi, une source au sein de la majorité.

Ces voix ont soulevé la question de l’opportunité de cette motion de censure contre le gouvernement, à quelques mois des élections du 8 septembre 2021. Selon ces dernières, il revient au peuple souverain de décider dans les urnes du sort de l’Exécutif et du PJD. Par ailleurs, « l’annonce d’une motion de censure aurait été mal vue au lendemain de la présentation du rapport de la Commission spéciale sur le modèle de développement et qui trace les pistes d’un nouveau contrat social et politique pour le Maroc », développe la même source.

Cette initiative avortée « renseigne sur le degré d’immaturité et de non sérieux des partis qui composent l’opposition », déclare pour sa part un dirigeant du parti islamiste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Saâdeddine El Othmani - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Vers un basculement du PJD dans l’opposition ?

En difficulté sur l’échiquier politique national, le Parti de la justice et du développement (PJD) pourrait basculer dans l’opposition à l’issue des prochaines législatives. Son...

Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi...

Le film « The Lady Of Heaven » censuré au Maroc

Encore un film interdit de projection au Maroc. Il s’agit du film « The Lady Of Heaven » dont la demande de projection dans les salles de cinéma a été rejetée par le Centre...

Légalisation du cannabis : El Othmani n’a jamais menacé de démissionner

Le groupe parlementaire du Parti de la Justice et du développement (PJD) a apporté un démenti à la rumeur faisant état de la probable démission du secrétaire général du parti,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.