Recherche

Légalisation du cannabis : El Othmani n’a jamais menacé de démissionner

© Copyright : DR

12 mai 2021 - 08h00 - Société - Par: J.D

Le groupe parlementaire du Parti de la Justice et du développement (PJD) a apporté un démenti à la rumeur faisant état de la probable démission du secrétaire général du parti, Saâd-Eddine El Othmani, en cas de vote défavorable des élus islamistes lors de l’adoption du projet de loi relative à la légalisation du cannabis.

Saâd-Eddine El Othmani n’a nullement menacé de démissionner au cas où les élus islamistes voteraient contre le projet de loi sur l’usage à des fins licites du cannabis, ont déclaré les députés PJD. Ils répondaient ainsi à la publication d’un média qui a évoqué la question se référant à un débat « sérieux et intense » au cours d’une réunion tenue le 4 mai dernier à l’initiative du Chef du gouvernement sur le projet de loi 13-21.

Au départ, les députés de cette formation avaient laissé apparaître leur farouche opposition au projet de loi 13-21, relative à la légalisation de l’usage médical du cannabis. Les plus conservateurs soutenus par Abdelilah Benkirane, ex-secrétaire général du parti, s’étaient mobilisés pour faire échouer l’initiative législative.

Le projet de loi est actuellement en examen devant la commission de l’Intérieur de la chambre des Représentants. Passé ce mardi qui est le dernier délai fixé pour recevoir les amendements des députés, la loi sera d’abord votée en commission parlementaire puis en séance plénière.

Mots clés: Légalisation du cannabis au Maroc , Lois , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Parlement marocain , Saâdeddine El Othmani , Abdelilah Benkirane

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact