Recherche

Loubna Abidar, une menteuse selon Cheikh Fizazi

© Copyright : DR

17 septembre 2015 - 17h00 - Société

Le feuilleton entre l’actrice principale de Much Loved, Loubna Abidar, et le Cheikh salafiste Mohamed Fizazi continue. Dans un message publié sur son compte Facebook, le Cheikh accuse la comédienne d’avoir menti. Mais revenons un peu en arrière pour comprendre tout cette polémique.

Acte 1 :

Fin août dernier, l’actrice de Zine Li Fik (nom du film en arabe) se serait repentie « pour la faute grave qu’elle a commise ». Cette faute grave n’est autre que ces pauses suggestives et son rôle de prostituée dans le film et c’est le Cheikh Fizazi qui l’affirme lui même à la presse et sur son compte Facebook. Il avait même déclaré qu’il se disputerait avec quiconque douterait de la volonté de « sa soeur Loubna Abidar ».

Acte 2 :

Interrogée cette semaine par le magazine Gala dans le cadre de la promotion du film, l’actrice a nié toute conversation avec l’imam. « J’ai appelé ce monsieur pour savoir les raisons de tels propos. Il m’a simplement répondu qu’il avait juste fait et dit cela pour me protéger de ceux qui veulent me nuire ». Une façon de dire qu’elle ne s’est jamais repentie .

Acte 3 :

Pour Cheikh Fizazi, Loubna Abidar est une menteuse. Il affirme qu’une conversation a bien eu lieu en août dernier et qu’il est même prêt à divulguer le contenu des appels téléphoniques entre lui et la comédienne. Rendez-vous donc au prochain épisode.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact