Loubna Abidar, une menteuse selon Cheikh Fizazi

17 septembre 2015 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le feuilleton entre l’actrice principale de Much Loved, Loubna Abidar, et le Cheikh salafiste Mohamed Fizazi continue. Dans un message publié sur son compte Facebook, le Cheikh accuse la comédienne d’avoir menti. Mais revenons un peu en arrière pour comprendre tout cette polémique.

Acte 1 :

Fin août dernier, l’actrice de Zine Li Fik (nom du film en arabe) se serait repentie « pour la faute grave qu’elle a commise ». Cette faute grave n’est autre que ces pauses suggestives et son rôle de prostituée dans le film et c’est le Cheikh Fizazi qui l’affirme lui même à la presse et sur son compte Facebook. Il avait même déclaré qu’il se disputerait avec quiconque douterait de la volonté de « sa soeur Loubna Abidar ».

Acte 2 :

Interrogée cette semaine par le magazine Gala dans le cadre de la promotion du film, l’actrice a nié toute conversation avec l’imam. « J’ai appelé ce monsieur pour savoir les raisons de tels propos. Il m’a simplement répondu qu’il avait juste fait et dit cela pour me protéger de ceux qui veulent me nuire ». Une façon de dire qu’elle ne s’est jamais repentie .

Acte 3 :

Pour Cheikh Fizazi, Loubna Abidar est une menteuse. Il affirme qu’une conversation a bien eu lieu en août dernier et qu’il est même prêt à divulguer le contenu des appels téléphoniques entre lui et la comédienne. Rendez-vous donc au prochain épisode.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Facebook - Mohamed Fizazi - Loubna Abidar - Film Much loved

Aller plus loin

Le racisme et le sexisme du cheikh Mohamed El Fizazi (vidéo)

Invité sur la radio Chada FM, le cheikh Mohamed El Fizazi a été interrogé sur la polémique qui a éclaté suite aux propos de la comédienne Loubna Abidar qui avait nié lui avoir...

Cheikh Fizazi ne veut pas que Haifa Wahbe "salisse" le Maroc

Le Cheikh Mohamed Fizazi vient de dénoncer sur son compte Facebook la venue prochaine au Maroc de la chanteuse libanaise Haifa Wehbe.

Cheikh Fizazi affirme n’avoir jamais insulté Haifa Wehbe

Le Cheikh Mohammed Fizazi a affirmé n’avoir jamais insulté la chanteuse libanaise Haifa Wahbe, attendue dans les prochains jours à Casablanca pour un concert.

Ces articles devraient vous intéresser :

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Le prince Moulay Hassan, star des réseaux sociaux

Le prince héritier Moulay Hassan, 21 ans, est suivi par des milliers d’abonnés sur les différents comptes qui lui sont dédiés sur Instagram, Facebook et TikTok.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...