Manuel Valls : « l’Europe a besoin d’un Maroc stable »

5 septembre 2021 - 13h34 - Ecrit par : S.A

À l’heure où le monde entier est préoccupé par les événements d’Afghanistan, la débâcle américaine, les agissements des groupes terroristes islamistes qui opèrent partout, en Asie, en Afrique, en Europe, Manuel Valls affirme qu’il « existe dans le monde arabo-musulman, au moins une raison d’espérer ». Il mise sur le Maroc qui organise des élections législatives, municipales et régionales le 8 septembre, joue un rôle stratégique en Méditerranée et en Afrique, dont l’Europe a besoin.

« Pourtant dans le monde arabo-musulman il existe au moins une raison d’espérer. Au Maroc, le 8 septembre, se tiendront le même jour — et c’est une première dans l’histoire du pays — des élections législatives, municipales et régionales. L’enjeu est de taille, car les “islamistes” du PJD (Parti de la Justice est du Développement), qui ont dirigé deux coalitions gouvernementales depuis 10 ans, peuvent perdre les élections législatives. Le Maroc pourrait donc écrire une nouvelle page de son histoire politique post-printemps arabes », analyse Manuel Valls dans une tribune publiée par Le Journal Du Dimanche.

À lire : Ursula Von der Leyen s’exprime sur les relations Maroc - Union européenne

L’ancien Premier ministre fait observer que la diplomatie marocaine a été très active ces 18 derniers mois. Il fait allusion à l’inauguration de plusieurs consulats dans le Sahara, à l’accueil des différentes parties libyennes pour trouver une issue au conflit qui les oppose, à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël en échange de la reconnaissance américaine de la souveraineté du royaume sur le Sahara, à l’accord tripartite (Maroc, USA, Israël) signé le 22 décembre 2020, à la visite historique du ministre israélien des Affaires étrangères au Maroc Yaïr Lapid, à l’ouverture prochaine et réciproque des ambassades dans les deux pays, à la fin de la brouille avec l’Espagne. Pour l’acteur politique franco-espagnol, etc.

À lire : « La collaboration entre services sécuritaires du Maroc et l’Europe est exemplaire »

« Tout cela démontre le rôle stratégique du Maroc en Méditerranée et en Afrique — où il est extrêmement actif sur les plans économique et politique —, dans la gestion des flux migratoires ou dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé (notamment le trafic de drogues)  », commente-t-il, faisant remarquer que « les révélations cet été sur l’utilisation par les services de sécurité marocains du logiciel espion israélien Pegasus ne semblent pas affecter, en attendant les résultats de différentes enquêtes, les relations avec ses principaux partenaires ». « Certes il faut être exigeant à l’égard de ce pays ami mais l’Europe et donc la France ont besoin d’un Maroc stable, coopérant et porté par la croissance », est persuadé l’ancien Premier ministre français, notant que les avancées démocratiques tranchent avec la situation de ses voisins du Maghreb.

Tags : France - Terrorisme - Elections - Afghanistan - Afrique - Manuel Valls

Aller plus loin

Maroc : les élections maintenues au 8 septembre

Alors que des rumeurs font état d’un éventuel report des élections communales et législatives à cause de la propagation du coronavirus dans le royaume, Abdelouafi Laftit, ministre...

Élections 2021 : les femmes du PJD en colère

Les femmes du parti de la Justice et du développement (PJD) sont en colère contre le secrétaire général de leur formation politique, Saâdeddine El Othmani, par ailleurs chef du...

Ursula Von der Leyen s’exprime sur les relations Maroc - Union européenne

Les relations stratégiques entre le Maroc et l’Union européenne sont d’une grande importance, a affirmé samedi, la présidente de la Commission européenne. Ursula Von der Leyen a...

Le Maroc, « grand pays ami de la France »

Le Quai d’Orsay a affirmé mardi, par la voix de son porte-parole adjoint, que le Maroc est « un grand pays ami de la France » avec lequel elle entretient un partenariat...

Nous vous recommandons

CAN 2021 : match amical entre le Maroc et le Burkina Faso

En prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se déroulera du 9 janvier au 6 février au Cameroun, l’équipe du Maroc de football va défier le Burkina Faso lors d’un match amical le 6 janvier en terre...

Les Marocains expulsés d’Algérie veulent obtenir réparation

Une association marocaine se démène pour obtenir justice et réparation pour les familles chassées d’Algérie en 1975 sur fond de différend sur le Sahara occidental. Après plusieurs démarches infructueuses devant les tribunaux algériens, elle entend porter...

Imane Saoud : un « pont » entre la France et le Maroc

Le Conseiller municipal Oussama Tikradi (Colmar) a organisé une petite cérémonie en l’honneur de la joueuse marocaine Imane Saoud. C’est une façon pour la municipalité de saluer le « parcours exemplaire » d’une jeune...

CAN 2022 : ce que pense Badou Zaki de l’équipe du Maroc

À quelques heures de la première apparition des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, ancien sélectionneur de l’équipe nationale, s’est prononcé sur les chances du Maroc à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se déroule actuellement au...

Maroc : record des exportations automobiles à fin août

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin août, les chiffres ont atteint 52,25 milliards de DH, soit une hausse du plus du quart (+25,5 %) sur un an.

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed...

L’Algérie se réarme-t-elle en vue d’une guerre avec le Maroc ?

En crise avec le Maroc, l’Algérie a dépensé, entre 2010 et 2020, 90 milliards de dollars en équipements militaires et envisage d’en acquérir d’autres. C’est ce que révèle un rapport sécuritaire rédigé en conclusion des travaux d’une mission d’information sur les...

La course annuelle de Courbevoie rend hommage au Maroc

La troisième édition de « YES WE RUN », la course qui se tient tous les ans à Courbevoie, a connu samedi soir, la présence remarquée du Maroc. Sur tout le parcours, on pouvait voir le drapeau marocain, ainsi que le nom de plusieurs villes...

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle l’ensemble des musulmans à voter massivement lors de l’élection présidentielle d’avril prochain, afin de sanctionner les candidats qui les « fustigent, les chantres du racisme et ceux qui...

Les Marocains, de gros consommateurs de crédit à la consommation

Plus de 90 % des Marocains ont recours au crédit à la consommation par nécessité. Un mode de financement pourtant mal perçu dans la société. C’est ce que révèle une étude réalisée par un cabinet spécialisé.