Jack Lang se prononce sur les élections au Maroc

9 septembre 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Comme prévu, le Maroc a organisé ce 8 septembre les élections législatives, communales et régionales. Pour le président de l’Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, ces élections « sont un exemple d’une démocratie pluraliste, assez unique en Afrique ».

« Ces élections renforcent le rayonnement du Maroc, son ancrage démocratique et son prestige international », a déclaré le président de l’Institut du monde arabe (IMA) Jack Lang, au lendemain des élections législatives, communales et régionales, précisant que « le Maroc allie solidité, stabilité et démocratie ». Il a d’ailleurs exprimé sa fierté pour le modèle que représente le royaume pour d’autres pays.

Profitant de la même occasion, Lang a félicité le président du Rassemblement des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, qui s’impose en première place avec 97 sièges. À l’en croire, le résultat de ces élections est « un bienfait pour les Marocains eux-mêmes et une très bonne nouvelle pour les partenaires européens du Royaume, dont la France ». De plus, le fort taux de participation, malgré la pandémie, est également un meilleur baromètre.

Il faut noter que, pour ces élections, le taux de participation est de 50,35 % au niveau national contre 43 % lors des législatives de 2016. Les meilleurs taux de participation ont été obtenus à Laâyoune-Sakia-El Hamra avec 66,94 %, Dakhla-Oued-Eddahab (58,30 %) et Guelmim-Oued Noun (63,76 %).Le Parti de la justice et du développement (PJD, islamiste) est le plus grand perdant de ces élections, chutant de 125 sièges à 12, derrière ses principaux concurrents que sont le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti Authenticité et Modernité (PAM), tous deux de tendance libérale, et le Parti de l’Istiqlal (centre-droit), qui s’en sortent avec respectivement 97, 82 et 78 sièges sur 395 députés, a fait part le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, dans un point presse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Institut du Monde Arabe (IMA) - Elections - Istiqlal - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Maroc : ces présidents de club de football devenus députés en 2021

Il n’y aura pas que des hommes d’affaires, des politiciens ou encore des cinéastes au parlement marocain. Des responsables d’associations sportives, de fédérations ont été élus...

Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans,...

Nabila Mounib élue

Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti Socialiste Uni (PSU), inscrite sur la liste régionale du parti à Casablanca, a remporté un siège mercredi, à l’issue des législatives.

Maroc : les États-Unis saluent le succès des élections

Les États-Unis félicitent le Maroc pour le bon déroulement des élections et l’engagement continu au processus démocratique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...