France : le mari d’une MRE condamné pour violences psychologiques

25 mars 2022 - 16h40 - France - Ecrit par : A.T

Auteur de violences psychologiques sur son épouse d’origine marocaine, un homme résidant à Vesoul (Haute-Saône) de 40 ans a été condamné mardi à cinq mois de prison avec sursis.

Le prévenu exerçait des violences sur sa compagne, qu’il insultait ou rabaissait régulièrement. Condamné une première fois en 2018 pour les mêmes actes, il aurait changé de méthode, allant jusqu’à isoler sa compagne pour l’empêcher d’apprendre le français, un précieux sésame qui aurait pu lui permettre de s’émanciper.

A lire : France : cinq morts sur fond de violences conjugales et de divorce

La victime, elle, a décrit aux policiers et devant le parquet, l’enfer vécu à l’abri des regards dans l’intimité du domicile conjugal, à Vesoul. Elle s’est vue prescrire dix jours d’ITT pour un « syndrome anxio-dépressif », une « détresse psychologique avancée », un « état de stress, de rumination mentale, de culpabilité ».

Après avoir écouté toutes les parties, le tribunal de Vesoul a décidé de condamner l’homme à 6 mois de prison avec sursis. Il devra verser 1 euro en guise de dommages et intérêt à son ex-épouse.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Prison - Violences conjugales

Aller plus loin

Maroc : les associations satisfaites d’un jugement sur la violence psychologique contre une femme

L’Association démocratique des femmes du Maroc salue le jugement rendu récemment par le tribunal de première instance de Fès, qui a condamné la violence psychologique exercée...

Espagne : un Marocain condamné pour violences sur sa femme enceinte

Le tribunal correctionnel de Pampelune (Navarre) a condamné un Marocain à 4 ans et 8 mois de prison et au paiement de 2 500 euros de dommages-intérêts pour violences envers sa...

Montréal : une éducatrice marocaine poursuivie pour violences sur enfants

Une éducatrice marocaine ayant travaillé dans une garderie montréalaise est accusée de violences sur quatre enfants. Elle fait face à une peine de prison pouvant aller jusqu’à...

Belgique : un MRE condamné pour viols et mariage arrangé

Pendant un mois, Saïd A., d’origine marocaine, a séquestré et violé sa femme qu’il a ramenée du Maroc à Schaerbeek en Belgique. Il l’a épousée dans le cadre d’un mariage...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.