Le Maroc aurait-il abandonné Brahim Saadoun à son sort ?

30 juillet 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Brahim Saadoun a-t-il été abandonné à son sort ? Les dernières déclarations du président de la république autoproclamée de Donetsk, Denis Vladimirovitch Pouchiline en donnent l’impression.

Le président de la république autoproclamée de Donetsk a indiqué qu’aucune correspondance n’a été reçue du Maroc ou de la Grande-Bretagne, concernant le Marocain Brahim Saadoun et les deux Britanniques condamnés à mort pour « mercenariat » par les séparatistes pro-russes.

À lire : Où en est l’affaire Brahim Saadoun ?

Pour Denis Vladimirovitch Pouchiline, les seules personnes à avoir pris contact avec les autorités pro-russes sont les familles des trois prisonniers. Et elles l’ont fait par l’intermédiaire de leurs avocats. « La Grande-Bretagne et le Maroc n’ont même pas demandé des nouvelles sur l’état de santé des prisonniers », a-t-il déclaré dans une intervention à la télévision.

À lire : Affaire Brahim Saadoun : le président de la Douma veut la peine de mort

Les autorités marocaines semblent observer une certaine neutralité dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Dans un communiqué publié récemment, l’ambassade du Maroc à Kiev a indiqué que Brahim Saadoun s’est enrôlé dans l’armée Ukrainienne de sa propre volonté et se trouve emprisonné par une entité qui n’est reconnue ni par les Nations Unies ni par le Maroc. La représentation diplomatique a également fait part de la nationalité ukrainienne dont il disposerait.

Avant ces malheureux événements, Brahim Saadoun n’était qu’un jeune qui poursuivait depuis 2017, ses études à l’université d’aéronautique et de sciences aérospatiales de Kiev. En 2020, il aurait obtenu la nationalité ukrainienne, a indiqué son père Taher Saadoun à The Guardian.

À lire : Appel pour sauver le combattant marocain pro-Ukraine condamné à mort

À Kiev, ses amis décrivent un jeune qui aime les virées entre copains, les soirées arrosées. Mais en 2021, il s’est engagé dans les troupes des marines ukrainiennes et a été envoyé à Marioupol en novembre 2021 en tant que membre d’une unité des troupes ukrainiennes.

Sujets associés : Russie - Peine de mort - Ukraine - Brahim Saadoun

Aller plus loin

Le cri de détresse de la sœur de Brahim Saadoun à la communauté internationale

Imane, la sœur de Brahim Saadoun, jeune Marocain condamné à la peine capitale au Donbass, pour son engagement aux côtés de l’armée ukrainienne, a lancé un cri de détresse à la...

L’Europe demande à la Russie de ne pas exécuter Brahim Saadoun

L’union européenne a réagi à la condamnation à la peine capitale par les séparatistes, du jeune Marocain Brahim Saadoun qui se battait pour l’Ukraine, exhortant la Russie...

Affaire Brahim Saadoun : le président de la Douma veut la peine de mort

L’affaire du jeune combattant marocain condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk continue de susciter des réactions. Pendant que les associations...

L’appel pressant du père de Brahim Saadoun au gouvernement marocain

Taher, le père de Brahim Saadoun, jeune Marocain condamné à la peine capitale au Donbass, pour son engagement aux côtés de l’armée ukrainienne, a appelé le gouvernement marocain...

Dossiers :

Russie

Le Polisario utiliserait des missiles russes pour attaquer le Maroc

Le Front Polisario aurait fait usage de missiles russes pour attaquer l’armée marocaine au Sahara.

Roman Abramovich est-il intervenu dans la libération de Brahim Saadoun ?

Le milliardaire russe Roman Abramovich, ex-propriétaire de Chelsea, aurait joué un « rôle clé » dans un échange de prisonniers avec l’Ukraine impliquant des combattants étrangers dont un Marocain et ce avec la médiation de l’Arabie saoudite.

Guerre en Ukraine : de nouvelles instructions pour les Marocains

L’ambassade du Maroc en Ukraine a publié une nouvelle liste d’instructions, de numéros de téléphone et de points de passage possibles que les Marocains peuvent utiliser pour quitter le pays.

Vaccin : le Maroc se tourne vers 4 fournisseurs pour reconstituer son stock

Le Maroc est préoccupé par l’épuisement de son stock de vaccins anti-Covid-19. Aussi se mobilise-t-il pour l’obtention des livraisons de la part de 4 fournisseurs dans les jours à venir.

Vers la réception des premières doses du vaccin Spoutnik V au Maroc ?

La compagnie Royal Air Maroc (RAM) s’envolera, dans les tout prochains jours, vers la Russie pour assurer l’acheminement des lots du vaccin Spoutnik V commandés par le Maroc. Le ministère de la Santé n’a, pour l’instant, confirmé l’information.

Peine de mort

Abdelillah Benkirane appelle à exécuter les personnes condamnées à mort

Abdelillah Benkirane, ancien chef du gouvernement marocain se dit favorable à l’exécution des personnes condamnées à la peine de mort. Il affirme devoir une fière chandelle à la justice marocaine pour son maintien.

Affaire Brahim Saadoun : le président de la Douma veut la peine de mort

L’affaire du jeune combattant marocain condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk continue de susciter des réactions. Pendant que les associations des droits de l’homme appellent le président Poutine à intervenir pour...

Meurtres d’Imlil : suicide d’un des condamnés à mort

L’un des hommes condamnés à la peine capitale pour les meurtres d’Imlil, s’est pendu mardi matin dans sa cellule. Il était détenu à la prison locale d’Oujda.

Donetsk : l’exécution de Brahim Saadoun à mort suspendue

Le parlement de la république autoproclamée de Donetsk a décidé de surseoir à l’exécution des condamnations à mort des « mercenaires étrangers », dont Brahim Saâdoun.

Confirmation de la condamnation à mort de Said Mansour, sa défense veut le tirer d’affaire

Le Maroc a confirmé au Danemark la condamnation à mort de l’ex-citoyen danois Said Mansour d’origine marocaine pour son implication dans les attaques terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca. Ces attaques avaient coûté la vie à 45 personnes.

Ukraine

Ukraine : les Arabes et les Noirs victimes de discrimination raciale

Les autorités ukrainiennes sont accusées d’actes et de propos discriminatoires envers les non Ukrainiens, surtout les Arabes et les Africains. Des accusations étayées par des enregistrements vidéo diffusées sur les réseaux sociaux et montrant des...

Ukraine : les passeports des étudiants marocains confisqués ?

Les universités où sont actuellement scolarisés les étudiants marocains refuseraient de rendre les passeports. Objectif  : les obliger à payer tous les frais de scolarité pour leur permettre de quitter le pays.

Un Marocain jugé à Donetsk pour avoir combattu aux côtés des forces ukrainiennes

Brahim Sadun, un Marocain qui a été arrêté par l’armée russe pour avoir combattu aux côtés des forces armées ukrainiennes, est jugé cette semaine en république autoproclamée de Donetsk, avec deux autres étrangers.

Un combattant marocain pro-Ukraine détenu par les Russes ?

Un Marocain engagé aux côtés des forces ukrainiennes serait détenu par l’armée russe. Le combattant aurait été capturé par les forces russes dans le Donbass, selon le journaliste russe Aleksandr Sladkov.

Le géant russe Nornickel veut transférer des activités au Maroc

Touché par les sanctions occidentales prises après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Vladimir Potanine, puissant businessman, homme politique reconnu et proche du président Poutine, par ailleurs propriétaire de Nornickel, le plus gros producteur...

Brahim Saadoun

Réaction des autorités de Donetsk sur un supposé échange avec le Maroc

Denis Pouchiline, président de la république populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) assure que le Maroc n’avait pas contacté les autorités de Donetsk au sujet du combattant marocain pro-Ukraine Brahim Saadoun condamné à mort le 9 juin en compagnie de...

Brahim Saadoun : la Russie n’a pas reçu la demande de son père

Au lendemain de l’appel du père de Brahim Saadoun, demandant la grâce pour son fils, la Russie a réagi, affirmant n’avoir pas reçu sa lettre envoyée à Vladimir Poutine ainsi qu’au président de la République autoproclamée de Donetsk.

Un combattant marocain pro-Ukraine bientôt condamné à mort en Russie ?

Les autorités de la république autoproclamée de Donetsk ont annoncé vendredi que trois citoyens étrangers dont un Marocain, arrêtés alors qu’ils combattaient aux côtés des forces ukrainiennes, pourraient être condamnés à mort.

L’avocate de Brahim Saadoun interjette appel

L’avocate du combattant marocain pro-Ukraine Brahim Saadoun condamné à mort par la justice des autorités séparatistes de Donetsk a décidé de faire appel de la décision de la justice.

Ukraine : le Marocain Brahim Saadoun condamné à mort par les séparatistes

Partir combattre pour Kiev, le jeune marocain Brahim Saadoun ainsi que deux Britanniques ont été faits prisonniers et condamnés à mort ce jeudi.