Maroc : l’argent de la drogue blanchi chez les bijoutiers ?

27 mars 2023 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les contrôleurs de l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) ont été alertés sur le blanchiment par les trafiquants de drogue de l’argent sale auprès des bijoutiers.

L’affluence peu commune sur certaines boutiques a poussé des bijoutiers à alerter l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) conformément aux textes en vigueur. Ils soupçonnent du blanchiment d’argent. Des trafiquants de drogue et d’autres personnes ayant des revenus illégaux se tournent de plus en plus vers des boutiques pour convertir l’argent sale en or ou en pierres précieuses qu’ils achètent en quantité et qu’ils pourraient revendre plus tard, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.

À lire :Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

Suite à cette alerte, les enquêteurs de l’ANRF sont allés à la rencontre de plusieurs bijoutiers. Ces derniers ont été invités à redoubler de vigilance « surtout quand ils ont affaire à des clients inhabituels. » Aussi, ont-ils eu droit à un exposé sur les procédures à suivre en cas de doute sur un de leurs clients et surtout les services auxquels ils peuvent s’adresser.

Sujets associés : Drogues - Trafic - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet,...

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la...

Comment les trafiquants drogue blanchissent l’argent grâce aux « Sarafs »

La commissaire divisionnaire, Anne-Sophie Coulbois, cheffe de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) affirme que les trafiquants ont recours...

Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

Les policiers de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ont démantelé un vaste réseau de blanchiment d’argent entre la France et le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Maroc : les notaires mobilisés dans la lutte contre le blanchiment de capitaux

Le président du Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc, Hicham Sabiry, a invité les notaires à s’impliquer davantage dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Maroc.

Le Maroc lance une opération de régularisation sur les avoirs détenus à l’étranger

L’Office de Changes informe les personnes physiques et morales résidentes au Maroc, disposant d’une résidence fiscale, d’un siège social ou d’un domicile fiscal au Maroc, et ayant constitué des avoirs et liquidités à l’étranger avant le 1ᵉʳ janvier...

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?