Maroc : grosses difficultées pour les bénéficiaires de microcrédit

5 mai 2022 - 17h00 - Economie - Ecrit par : G.A

À fin décembre 2021, le nombre de bénéficiaires de microcrédits s’élevait à 840 333 clients pour un total de 8,158 milliards de dirhams, a déclaré Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des finances, en réponse à une question écrite adressée par un parlementaire du groupe du Mouvement populaire.

Parmi les 840 333 clients, environ 680 000 bénéficiaires ont eu quelques difficultés à honorer leurs engagements, compte tenu de nombreux paramètres parmi lesquels, le contexte du Covid-19 et les difficultés qui en ont découlé. Ainsi, compte tenu de la fragilité de ces clients, les associations de microcrédit leur ont accordé un moratoire de trois mois pour leur permettre de trouver les moyens de rembourser leurs dettes.

À lire : Les Marocains, de gros consommateurs de crédit à la consommation

Ce délai accordé à ces clients entre dans le cadre des mesures prises par les Associations de microcrédit pour atténuer les conséquences de la crise liée à la pandémie, a souligné la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, en soulignant que ces remboursements reportés ne feront l’objet d’aucune pénalité.

À lire : Les Marocains étranglés par les crédits

D’autres mesures ont été prises, toujours dans le but de soulager et de protéger les clients. Selon la loi bancaire datant de 2014, les associations de microcrédits sont « contraintes » de mettre en place des cellules pour le traitement des plaintes déposées par les clients afin qu’ils puissent bénéficier de la médiation proposée dans ce sens par la Banque centrale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Consommation - Ministère de l’Economie et des Finances - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

Les Marocains étranglés par les crédits

En tout, 31% des Marocains ont recours à un second crédit pour rembourser le premier. C’est ce que révèle une enquête réalisée par la Fédération nationale des associations du...

Les Marocains, de gros consommateurs de crédit à la consommation

Plus de 90 % des Marocains ont recours au crédit à la consommation par nécessité. Un mode de financement pourtant mal perçu dans la société. C’est ce que révèle une étude...

Maroc : les demandes de report de crédit ont explosé

Quelque 416 000 demandes portant sur le report du remboursement des échéances des crédits bancaires et celles liées aux crédits leasings, ont été reçues jusqu’au 24 avril par...

Maroc : de nombreuses entreprises incapables de rembourser leurs crédits

Les entreprises marocaines sont de plus en plus dans l’incapacité de rembourser leurs crédits aux banques. Le tableau des créances en souffrance est inquiétant.

Ces articles devraient vous intéresser :

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...