Maroc : le « cerveau des pirates » extradé vers le Danemark

24 mars 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc a procédé à l’extradition d’un Danois de 33 ans, propriétaire du site de torrent DanishBits vers le Danemark. Il était activement recherché par Interpol à cause de la distribution illégale de films, séries télévisées, livres et jeux.

L’arrestation du Danois a eu lieu au Maroc, en octobre 2020 au moment où le site est devenu inaccessible. Tout est parti d’une enquête déclenchée par une plainte officielle du groupe anti-piratage danois Rights Alliance, en 2016. Après son interpellation au Maroc, le Danois a été temporairement emprisonné au Maroc, dans l’attente d’une procédure d’extradition visant à le renvoyer au Danemark pour y être jugé.

Extradé vers son pays, il fait désormais face à la justice danoise. Lors d’une audience devant le tribunal de Copenhague jeudi dernier, il a été placé en détention provisoire pendant 25 jours. « Nous considérons le pirate de 33 ans comme le cerveau d’un vaste réseau de partage de fichiers. (…) L’affaire fait toujours l’objet d’une enquête, et il ne faut pas penser que l’on peut se cacher à l’étranger et éviter ainsi d’être traduit en justice. La coopération internationale fonctionne et il y a un risque d’être emprisonné pendant longtemps à l’étranger », a déclaré Frandsen.

Le propriétaire du site de torrent DanishBits était poursuivi pour distribution illégale de films, séries télévisées, livres et jeux, rapporte Berlingske. Les autorités danoises avaient ouvert une enquête visant DanishBits et NordicBits. Le gestionnaire de ce dernier est un Danois de 68 ans arrêté en Espagne en septembre dernier. Contrairement au propriétaire de DanishBits, celui-ci est décédé avant l’ouverture de son procès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Livres - Danemark - Extradition - Interpol - Distribution

Aller plus loin

Maroc : un Saoudien recherché par Interpol extradé vers l’Arabie Saoudite

La justice marocaine a ordonné l’extradition d’un Saoudien recherché par Interpol vers son pays. Cette extradition a été déjà effective.

Maroc : un guide pour mieux comprendre l’extradition

La présidence du ministère public a procédé, jeudi, au lancement du « guide de la procédure d’extradition » à l’occasion d’une formation sur « l’extradition entre le droit...

Le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech extradé au Maroc

La France a expulsé, mercredi dernier, Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech vers le Maroc. La justice marocaine l’avait condamné...

Sebta extrade le Marocain le plus recherché d’Europe vers l’Espagne

Le Marocain le plus recherché d’Europe a été extradé vers l’Espagne. Il s’était évadé d’une prison en Belgique à bord d’un hélicoptère.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.