Maroc : la Chambre des représentants dénonce la résolution européenne

11 juin 2021 - 17h00 - Ecrit par : J.D

Les membres du bureau de la Chambre des représentants et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire, réunis d’urgence jeudi soir, ont dénoncé le contenu de la résolution non législative adoptée, le même jour, par le Parlement européen, relative aux mineurs non accompagnés et la question migratoire, soulignant que le texte contient de nombreuses contrevérités.

S’inscrivant en faux contre les informations avancées sur l’immigration irrégulière et surtout le cas des mineurs non accompagnés, la chambre du parlement marocain a indiqué que le registre du Maroc en matière de lutte contre l’immigration irrégulière est connu et reconnu avec des chiffres à l’appui.

Sur l’épineuse question des mineurs migrants non accompagnés, le bureau de la Chambre des représentants ne transige pas et fait savoir que le Parlement européen se positionne à contre-courant d’une reconnaissance unanime du statut du Maroc et de son rôle dans la coopération migratoire.

« Aucune agence onusienne (UNICEF, OIM, Haut-commissariat aux Droits de l’Homme…), ni rapporteur indépendant, ne se sont prononcés sur la question des mineurs marocains ou sur une quelconque violation des engagements internationaux du royaume », soutient dans le communiqué, l’instance parlementaire marocaine.

« Bien au contraire, la Commission européenne et le Service européen pour l’Action extérieure, se sont amplement félicités des décisions prises par les autorités marocaines de procéder au rapatriement des mineurs marocains dûment identifiés, a-t-elle rappelé à cet effet, soulignant le rôle clé du Maroc dans la coopération migratoire.

« Depuis 2017, la coopération migratoire a permis l’avortement de plus de 14 000 tentatives de migration irrégulière, le démantèlement de 5000 réseaux de trafic et l’empêchement d’innombrables tentatives d’assaut », fait savoir la chambre des représentants, faisant remarquer que le Maroc a toujours inscrit la question de l’immigration au rang de ses priorités dans sa coopération aussi bien avec plusieurs États membres de l’Union européenne concernés, en demandant sa résolution dès 2018, rappelle le communiqué.

La même source fait cas des instructions du Roi Mohammed VI à ce sujet, relevant que toutes les diligences faites côté marocain ont été annihilées par la complexité des procédures au niveau des pays européens concernés. S’agissant de la référence dans le texte de la résolution à la ville de Sebta, le bureau de la Chambre des Représentants et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire réitèrent le statut juridique de «  cette ville marocaine occupée  ».

Tags : Rencontre - Immigration - Enfant - Parlement marocain

Aller plus loin

Le Maroc menace de suspendre sa coopération avec l’Europe

Le Maroc a menacé lundi de suspendre sa coopération avec l’Union européenne si le parlement européen votait jeudi la résolution condamnant l’attitude du royaume qui a laissé entrer...

Réaction du Maroc suite à la résolution du parlement européen

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la résolution que le parlement européen a adoptée jeudi...

Tensions Maroc-Espagne : le Parlement arabe prend fait et cause pour le Maroc

Le Parlement arabe se réunira d’urgence et en session spéciale, le 26 juin prochain au Caire en Égypte pour apporter sa réponse à son pendant européen, auteur d’une résolution,...

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

Nous vous recommandons

Maroc : un Toulousain en prison pour avoir acheté un masque volé

Un Toulousain en fin de séjour au Maroc, a été arrêté le 11 novembre dernier à l’aéroport de Rabat. Il avait en sa possession un masque qu’il s’était procuré, mais qui se trouve être un objet volé au musée national de...

Maroc : tué pour 1000 DH

À Ain Aicha, un individu a asséné un coup de couteau mortel à son ami qui lui réclamait le remboursement de sa dette. Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie de Taounate ont arrêté le présumé...

Les bazaristes de la place Jamaâ El-Fna en colère

En rénovation depuis deux ans, la place Jamaâ El-Fna est toujours en chantier, suscitant la colère des bazaristes qui n’en peuvent plus de voir leurs boutiques fermées.

Ryanair annonce le vol Charleroi-Tétouan (dès 12,99 euros)

La compagnie aérienne Ryanair renforce son offre vers le Maroc. Elle vient d’annoncer un nouveau vol vers l’aéroport de Tétouan au départ de Charleroi-Bruxelles.

Reprise des vols : des billets hors de prix pour les MRE

La communauté marocaine de Majorque pourra s’envoler à nouveau vers le Maroc dès le 7 février, date annoncée par les autorités pour rouvrir les frontières aériennes. Mais les prix des billets reviennent excessivement chers. Une augmentation qui va du simple...

Alerte météo : neige et fortes pluies attendues au Maroc

Des chutes de neige et des fortes pluies parfois orageuses toucheront plusieurs provinces marocaines demain dimanche 27 février.

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque de mettre en péril la récolte des agriculteurs français, qui expriment déjà de...

Voici pourquoi il est difficile d’entrer au Maroc depuis Sebta

Le faible coût de la traversée par Sebta et les contrôles sanitaires et documentaires stricts à la frontière de Tarajal constituent les deux raisons du flux important de MRE qui arrivent dans la ville autonome, provoquant un embouteillage monstre à la...

Une banale discussion sur Facebook finit en homicide

Des messages provocants, des insultes et des menaces échangés par deux amis sur les réseaux sociaux, et la situation s’envenime. À Chefchaouen, personne ne pouvait imaginer qu’une simple dispute virtuelle pouvait dégénérer et mener à une...

Redouane, 15 ans, risque sa vie pour sauver un homme tombé à l’eau en Espagne

Le conseil municipal de Tudela, dans le nord de l’Espagne, a décerné un certificat de reconnaissance à Redouane Hamdai, un jeune de 15 ans qui a sauvé la vie d’un homme ivre tombé dans l’Èbre le 23 juin...