Maroc : le changement climatique à l’origine des températures extrêmement élevées

6 mai 2023 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des températures extrêmement élevées ont été enregistrées en avril au Maroc alors que cette vague de chaleur intense frappe d’habitude le royaume en juillet et en août.

Au Maroc, plusieurs records (locaux) d’avril ont été battus dans tout le pays et les températures ont dépassé 41 °C dans certaines villes comme Sidi-Slimane, Marrakech ou encore Taroudant. Ces températures record sont venues s’ajouter à une sécheresse historique de plusieurs années dans ces régions, ce qui a exacerbé les effets de la chaleur sur l’agriculture, déjà menacée par une pénurie d’eau croissante résultant de l’effet combiné du changement climatique et de l’utilisation de l’eau, fait remarquer World Weather Attribution. L’Espagne et le Portugal n’ont pas été épargnés.

À lire :Le réchauffement climatique peut entrainer des "dommages irréversibles" au Maroc

Chaque année, les vagues de chaleur ont contribué au décès de 262, 250 et 116 personnes en moyenne en Algérie, au Maroc et en Tunisie, respectivement. Ceux-ci avaient souffert de maladies liées à la chaleur. D’après un examen de la mortalité toutes causes confondues entre 2005 et 2007 en Tunisie, la mortalité quotidienne augmentait de 2 % pour chaque degré Celsius au-dessus de 31,5 °C.

À lire :Le Maroc améliore son classement dans l’indice de performance du changement climatique

La vague de chaleur de trois jours qui s’est produite du 26 au 28 avril 2023 dans la région la plus touchée a fait l’objet d’une étude menée par des scientifiques du Maroc, de France, des Pays-Bas, des États-Unis et du Royaume-Uni. Ils ont évalué dans quelle mesure le changement climatique induit par l’homme a modifié la probabilité et l’intensité de cette vague de chaleur en début de saison. Il en ressort que les vagues de chaleur comptent parmi les risques naturels les plus meurtriers, des milliers de personnes mourant chaque année de causes liées à la chaleur.

Sujets associés : Environnement - Météo Maroc

Aller plus loin

Une nouvelle vague de chaleur s’installe sur le Maroc (+44 degrés)

Le Maroc connaîtra dès mardi 25 avril jusqu’au vendredi 28 avril une nouvelle vague de chaleur, prévient la Direction générale de la météorologie (DGM).

Le Maroc améliore son classement dans l’indice de performance du changement climatique

8ᵉ lors de l’édition précédente, le Maroc occupe le 7ᵉ rang mondial de l’édition 2023 du classement de l’indice de performance du changement climatique, gagnant ainsi une place....

Le réchauffement climatique peut entrainer des "dommages irréversibles" au Maroc

Les pays de la région méditerranéenne, dont le Maroc, pourraient être exposés à des "dommages irréversibles" en raison de la forte température qui y règne.

« En France, le climat sera proche de celui du Maroc d’ici quelques décennies »

François Gemenne, enseignant à Sciences Po Paris, chercheur à l’université de Liège et spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement, assure qu’en France, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans l’aménagement du territoire ».

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Un mystérieux cratère apparaît au Maroc après le séisme

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, une fosse géante s’est formée dans une zone rurale. Le séisme a-t-il favorisé sa formation ?

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.