Maroc : le changement climatique à l’origine des températures extrêmement élevées

6 mai 2023 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des températures extrêmement élevées ont été enregistrées en avril au Maroc alors que cette vague de chaleur intense frappe d’habitude le royaume en juillet et en août.

Au Maroc, plusieurs records (locaux) d’avril ont été battus dans tout le pays et les températures ont dépassé 41 °C dans certaines villes comme Sidi-Slimane, Marrakech ou encore Taroudant. Ces températures record sont venues s’ajouter à une sécheresse historique de plusieurs années dans ces régions, ce qui a exacerbé les effets de la chaleur sur l’agriculture, déjà menacée par une pénurie d’eau croissante résultant de l’effet combiné du changement climatique et de l’utilisation de l’eau, fait remarquer World Weather Attribution. L’Espagne et le Portugal n’ont pas été épargnés.

À lire :Le réchauffement climatique peut entrainer des "dommages irréversibles" au Maroc

Chaque année, les vagues de chaleur ont contribué au décès de 262, 250 et 116 personnes en moyenne en Algérie, au Maroc et en Tunisie, respectivement. Ceux-ci avaient souffert de maladies liées à la chaleur. D’après un examen de la mortalité toutes causes confondues entre 2005 et 2007 en Tunisie, la mortalité quotidienne augmentait de 2 % pour chaque degré Celsius au-dessus de 31,5 °C.

À lire :Le Maroc améliore son classement dans l’indice de performance du changement climatique

La vague de chaleur de trois jours qui s’est produite du 26 au 28 avril 2023 dans la région la plus touchée a fait l’objet d’une étude menée par des scientifiques du Maroc, de France, des Pays-Bas, des États-Unis et du Royaume-Uni. Ils ont évalué dans quelle mesure le changement climatique induit par l’homme a modifié la probabilité et l’intensité de cette vague de chaleur en début de saison. Il en ressort que les vagues de chaleur comptent parmi les risques naturels les plus meurtriers, des milliers de personnes mourant chaque année de causes liées à la chaleur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Météo Maroc

Aller plus loin

« En France, le climat sera proche de celui du Maroc d’ici quelques décennies »

François Gemenne, enseignant à Sciences Po Paris, chercheur à l’université de Liège et spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement, assure qu’en France, le...

Le réchauffement climatique peut entrainer des "dommages irréversibles" au Maroc

Les pays de la région méditerranéenne, dont le Maroc, pourraient être exposés à des "dommages irréversibles" en raison de la forte température qui y règne.

Marrakech à l’horizon 2050 : La menace climatique se précise

Une étude montre comment le changement climatique pourrait produire un impact négatif sur des villes les plus connues au monde comme Marrakech d’ici 2050.

Maroc : pourquoi les températures sont-elles élevées ?

La Direction de la Météorologie nationale (DMN) a fourni des explications sur la hausse des températures enregistrée dans plusieurs régions du Maroc ces derniers jours. Elle a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.