Le Maroc, premier dans la région MENA pour un avenir sans carbonne

14 avril 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Dans le classement de l’indice Green Future du MIT Technology Review Insights 2021, le Maroc occupe la 26ᵉ position au plan mondial et première dans la région Mena.

À travers le Green Future Index, le MIT Technology Review Insights classe sur la base de leur développement et engagement, les 76 pays et territoires ambitieux de construire un avenir sans carbone. Ce positionnement étudie jusqu’à quel niveau les économies, les industries, l’agriculture et les sociétés sont résolus à promouvoir une énergie propre, à travers l’investissement dans les sources d’énergie renouvelables, l’innovation et la finance verte.

Ainsi, dans son classement 2021, le Maroc vient en première place dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et 26ᵉ au niveau mondial, suivi d’Israël, 38ᵉ au plan mondial. Sur le continent africain, le Maroc est en deuxième position derrière le Kenya qui est 23ᵉ au plan mondial.

Dans le domaine de l’innovation verte, le royaume vient à la cinquième place au niveau mondial, juste après le Luxembourg. Concernant la politique climatique, il est en 27ᵉ position, 41ᵉ en ce qui concerne le CO₂ et 47ᵉ en termes de transition énergétique. Avec ce progrès enregistré par le Maroc, le MIT Technology Review Insights a indiqué que le royaume tient véritablement à lutter contre le changement climatique. Ainsi, le Maroc a mis en place plusieurs projets d’envergure dont le complexe d’énergie solaire Noor à Ouarzazate pour atteindre son objectif. La revue scientifique a d’ailleurs souligné qu’avec de telles améliorations, le pays aura prochainement un score bien meilleur.

À noter que pour le classement de cette année 2021, l’Islande, le Danemark, la Norvège, la France et l’Irlande s’illustrent dans le top 5 des pays très engagés. Les États-Unis quant à eux occupent la 40ᵉ place.

Sujets associés : Energie - Distinction - Environnement - Développement - Mena

Aller plus loin

Hydrogène vert : le Maroc veut devenir un acteur de 1er plan

Fort de ses potentialités, le Maroc tient à développer sa production d’hydrogène vert. Plusieurs initiatives ont déjà été prises.

Hydrogène vert : le Maroc pionnier en Afrique

Le Maroc se positionne peu à peu comme un véritable pionnier en matière d’énergies renouvelables. Le royaume est cité en exemple pour sa marche vers une nouvelle source...

Vers la production de l’hydrogène vert au Maroc

Après l’énergie électrique, l’énergie solaire et l’éolien, le Maroc veut produire l’hydrogène vert. À ce titre, le royaume, en collaboration avec un institut allemand, compte...

Le Maroc, 2ᵉ économie africaine sobre en carbone

Le Maroc occupe la 1ʳᵉ place de l’édition 2021 du Green Futur Index dans la Région MENA et la 2ᵉ place sur le plan continental. Ce classement de Massachusetts Institute of...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Enquête après la supposée pollution de la lagune de Marchica (Nador)

Les informations selon lesquelles le lac Marchica ferait l’objet de pollution volontaire sont fausses, affirme l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE), qui a publié le rapport d’une commission diligentée du 4 au 6 août sur les lieux.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.