Maroc : crise du célibat féminin

27 octobre 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Plus de 60 % des Marocaines âgées de 20 à 24 ans sont célibataires, et plus de 28 % des Marocaines âgées de 30 à 34 ans le sont également, précise le rapport annuel « La femme marocaine en 2023 », présenté à l’occasion de la Journée nationale de la femme, notant que le nombre de femmes célibataires au Maroc dépasse les 8 millions, soit 60 % des femmes dont l’âge minimum pour le mariage est fixé à 18 ans par le législateur. D’après le même rapport, le nombre de femmes célibataires au Maroc a grimpé d’environ 4,6 %, tandis que la proportion d’hommes célibataires a augmenté de 2,6 %. Ce problème sociétal n’est pas sans conséquence sur le taux de natalité. Le nombre actuel d’enfants par femme a chuté à 2,38. À comparer à 1960 où un niveau record de 7 enfants par femme a été atteint, la baisse est considérable.

À lire : Maroc : 32 % de Marocaines ont été victimes de mariage précoce

Le taux élevé du nombre de femmes célibataires s’explique par des facteurs comme le coût élevé de la vie et le chômage qui poussent de nombreux hommes à ne pas aller vers le mariage. D’importants groupes de jeunes chômeurs sont incapables de faire face aux charges de la vie quotidienne. Face à ce problème social, le gouvernement a fait appel à des experts de la famille comme Mohamed Momen, sociologue à l’Institut royal de formation professionnelle des experts, fait savoir le site Atalayar. L’une des solutions proposées est l’allocation de budgets familiaux pour répondre aux besoins familiaux des jeunes couples.

À lire :Maroc : la « réalité amère » des mères célibataires

À Rabat, l’Agence internationale du mariage, qui travaille en collaboration avec près de 100 organisations similaires dans les pays occidentaux, pour aider à trouver des partenaires pour les femmes marocaines souhaitant épouser des étrangers, apporte sa pierre à l’édifice. Des femmes de tous âges et de tous horizons ont organisé des réunions dans ses locaux, afin d’encourager les jeunes à se marier.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Femme marocaine - Mariage

Aller plus loin

Le Maroc compte 8 millions de femmes célibataires

C’est un phénomène qui persiste et qui prend une ampleur inquiétante depuis de nombreuses années au Maroc. On estime aujourd’hui le nombre de femmes célibataires à quelque 8...

Maroc : la « réalité amère » des mères célibataires

L’association Insaf poursuit son combat contre la marginalisation et la discrimination des mères célibataires, appelant le législateur à une réforme profonde de la loi.

Maroc : des "mariages secrets" faute de polygamie ?

L’ancien ministre de la Justice, Mustapha Ramid, a mis en garde contre l’augmentation des « mariages secrets » au Maroc, attribuée au rejet des demandes de polygamie par les juges.

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : présenter un acte de mariage dans les hôtels c’est fini

L’obligation de présenter un contrat de mariage lors de la réservation de chambres d’hôtel au Maroc pour les couples aurait été annulée. Cette décision survient après la colère du ministre de la Justice, Adellatif Ouahbi.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.