Le Maroc en croisade contre la mendicité

11 août 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Abdelouafi Laftit veut en finir avec la mendicité. Il a appelé les gouverneurs à renforcer leur lutte contre ce phénomène qui abîme l’image du Maroc sur la scène internationale, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Chaque année, la période estivale bat son plein, et constitue une opportunité pour les mendiants qui interpellent les millions de touristes qui visitent le royaume. Parmi ces mendiants, figurent des personnes dont les conditions ne justifient pas le recours à cette pratique, qui rapporte, selon Nouzha Skalli, ancienne ministre du Développement social, plusieurs milliards de dirhams chaque année.

À lire : Agadir : prison ferme pour une richissime mendiante ... et MRE

Rappelant les efforts consentis ces dernières années par les différents services concernés pour éradiquer la mendicité, le ministre de l’Intérieur a fait savoir que plus de 14 300 affaires en lien avec la pratique ont été enregistrées à fin mai 2023, et que plus de 15 900 personnes ont été arrêtées dans cinq des plus grandes villes du pays : Casablanca, Marrakech, Fès, Tanger et Agadir. Malgré ces efforts, le phénomène perdure. Pourtant, il est puni d’un mois à trois ans d’emprisonnement. Les peines les plus lourdes sont infligées à ceux qui usent de ruses ou de violences pour solliciter la charité des autres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Maroc : vers une criminalisation de la mendicité ?

Alors que la mendicité prend de l’ampleur dans les rues et les espaces publics au Maroc, surtout pendant le mois de ramadan, le Conseil Économique, Social et Environnemental...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

France : des mendiants roumains se font passer pour des musulmans

Un réseau de mendiants se faisant passer pour des musulmans a été démantelé en Seine-Saint-Denis. Dix ressortissants roumains dont une femme ont été déférés la semaine dernière....

Agadir : prison ferme pour une richissime mendiante ... et MRE

À Agadir, une mendiante possédant des biens immobiliers, deux villas et un compte bancaire bien garni, a écopé de six mois de prison ferme.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.