Maroc : vers la dépénalisation de la consommation d’alcool ?

2 juin 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

On en sait un peu plus sur la réforme du Code de procédure pénale en attente d’être adopté au Maroc. Selon les explications fournies par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, cette réforme entend entre autres, introduire la dépénalisation de la vente et la consommation de l’alcool.

C’est lors d’un débat mardi soir, avec Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, que le ministre de la Justice a donné quelques détails, soulignant qu’il ne présentera la version finale du Code de procédure pénale au Parlement qu’en 2023. « C’est moi qui présiderai la rédaction de ce nouveau texte et c’est moi, en tant que ministre de la Justice, qui veillerai à la mise au point du futur Code de procédure pénale », a fait savoir le chef du PAM.

À lire : Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

Pour le responsable, il est inconcevable que la justice continue de sanctionner les consommateurs d’alcool alors qu’on leur impose le payement des taxes. « Je trouve aberrant que, d’un côté, un consommateur d’alcool paie les impôts sur l’alcool et que de l’autre, on le réprime en l’envoyant en prison », pour avoir consommé cet alcool, a-t-il dit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lois - Alcool - Abdellatif Ouahbi - Ministère de la Justice et des Libertés

Aller plus loin

Tanger : 10 personnes arrêtées pour vente et consommation d’alcool

La police a arrêté samedi 10 personnes dans deux cafétérias dédiées aux narguilés, mais qui vendaient illégalement de l’alcool.

Forte augmentation de la consommation d’alcool au Maroc

La consommation d’alcool au Maroc connait une augmentation très significative depuis le début de l’année et ce, malgré une hausse des taxes sur les boissons alcoolisées.

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

En 2021, les recettes provenant des redevances imposées sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une augmentation significative jusqu’à dépasser les prévisions du...

Saisie d’alcool de contrebande à Tanger

Un multirécidiviste âgé de 38 ans a été arrêté, mercredi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, pour son implication présumée dans le trafic...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Après ses propos «  provocateurs  », Abdellatif Ouahbi présente ses excuses aux Marocains

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a présenté ses excuses aux Marocains pour sa déclaration au sujet de la révision des résultats d’un concours d’accès à la profession d’avocat, indiquant qu’une telle action créerait une mauvaise jurisprudence.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Le roi Mohammed VI nomme de nouveaux magistrats dans les juridictions financières

Le Roi Mohammed VI, président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a approuvé la nomination de 30 nouveaux magistrats dans des postes de responsabilité au sein des juridictions financières.