Maroc : la vente d’alcool rapporte gros à l’État

13 août 2021 - 19h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les taxes imposées à la consommation d’alcool et de bière ont rapporté au premier semestre de l’année 2021 environ 619 millions de dirhams aux comptes de l’État. C’est ce qu’indiquent les données de la Trésorerie générale du royaume (TGR).

Les taxes imposées au vin et l’alcool s’élèvent à 316 millions DH à fin juin alors que l’État s’attend à 651 millions DH de recettes d’ici la fin de l’année, précisent les mêmes données analysées par Hespress. S’agissant des recettes sur la consommation marocaine notamment la bière, elles ont atteint environ 303 millions de dirhams, alors que l’État prévoit des recettes s’élevant à environ 800 millions DH d’ici fin 2021. Quant aux boissons gazeuses, les recettes se chiffrent à 206 millions DH à fin juin 2021, pour une prévision annuelle de 450 millions DH.

À lire : Maroc : les taxes sur l’alcool et tabac ont rapporté 2 milliards de dirhams

Outre l’alcool, le secteur du tabac a également rapporté gros à la trésorerie de l’État. En tout, 5,2 milliards DH de chiffre d’affaires réalisé au premier semestre de l’année en cours, alors que la loi de finances 2021 prévoit un chiffre d’affaires de 11,2 milliards DH d’ici la fin d’année. En ce qui concerne les impôts sur les sociétés, les recettes s’élèvent à 22,6 milliards DH au premier semestre de l’année en cours, lesquelles devraient atteindre 38,6 milliards DH fin 2021. Quant à l’impôt sur le revenu, les recettes tournent autour de 24,3 milliards DH à fin juin 2021 pour une prévision annuelle de 40 milliards DH d’ici fin décembre 2021.

En tout, les ressources générales de l’État à fin juin 2021 affichent environ 228 milliards DH, tandis que les dépenses totales s’élèvent à 230 milliards DH.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Alcool - Trésorerie Générale du Royaume (TGR) - TVA

Aller plus loin

Maroc : la TGR supprime les pénalités et amendes des impôts et taxes

La Trésorerie générale du royaume (TGR) a décidé d’encourager les contribuables à payer les arriérés d’impôts et taxes et autres créances dus à l’État et aux collectivités...

Maroc : l’alcool rapporte gros aux recettes de l’Etat

En 2021, les recettes provenant des redevances imposées sur la consommation de boissons alcoolisées ont connu une augmentation significative jusqu’à dépasser les prévisions du...

Drame à Nador, l’alcool frelaté tue une dizaine de personnes

Suite à la consommation d’alcool frelaté, 10 personnes sont décédées, dimanche, à Nador. C’est un nouveau drame qui intervient quelques semaines après celui d’Oujda qui a...

Maroc : les prix de l’alcool flambent après le ramadan

Au Maroc, les prix de l’alcool sont en nette augmentation depuis la fin du ramadan au point de peser sur le moral des commerçants et des consommateurs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de crise.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Marocains, n’oubliez pas de payer vos impôts

Au Maroc, les entreprises et les contribuables doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu (IR), de l’impôt sur les sociétés (IS), de la TVA et autres avant le 31 mars. Passé ce délai, ils s’exposent aux pénalités et sanctions prévues par la direction...

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu

Au Maroc, des ajustements ont été apportés à l’Impôt sur les sociétés (IS) et l’Impôt sur le revenu (IR) dans le cadre de la Loi de finances 2024.

Maroc : vers une réduction de la TVA sur certains produits

Une réduction de la TVA sur certains produits de base est actuellement à l’étude par le gouvernement. Objectif : tenter de faire baisser la facture des ménages.

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.