Recherche

Le Maroc souffre d’une « pénurie aiguë » de 32 000 médecins

© Copyright : DR

13 janvier 2022 - 09h40 - Maroc - Par: A.T

Face au manque de ressources humaines qualifiées dans le domaine de la Santé, le Maroc a décidé d’ouvrir ses portes à l’expertise étrangère. Plusieurs conditions sont ont été mises en place pour faciliter la venue de médecins et personnels de santé étrangers.

C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb dans une interview accordée à Reuters, précisant que le fort déficit en praticiens, ainsi que leur répartition géographique inégale sur le territoire ont motivé cette décision.

Selon lui, les hôpitaux souffrent d’une « pénurie aiguë » de 32 000 médecins et 65 000 infirmiers et infirmières, un nombre « qu’il est difficile de former rapidement car seuls 1 200 médecins obtiennent leur diplôme par an ».

A lire : Le Maroc acte le recrutement de médecins étrangers

Pendant ce temps, le royaume lutte contre la pandémie du Covid-19, avec une recrudescence des cas du variant Omicron. Aussi, a-t-il rappelé le plan de généralisation de la couverture sociale qui doit être concrétisé cette année.

Pour y remédier, le gouvernement a envisagé des augmentations de salaire pour les personnels de la Santé dans le cadre des efforts visant à maintenir les médecins dans le public et à attirer davantage de travailleurs de l’étranger.

Mots clés: Khalid Aït Taleb , Santé , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Ministère de la Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact