Le Maroc parmi les pays à fort potentiel éolien au monde

14 mars 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc fait partie des pays disposant d’un potentiel énorme pour développer l’énergie éolienne dans le monde au cours de la prochaine décennie, selon un nouveau rapport du Global Wind Energy Council (GWEC).

Le rapport relève que l’énergie éolienne offshore flottante pourrait fortement contribuer à réduire la dépendance au gaz, au charbon et au pétrole dans le monde au cours de la prochaine décennie. En dehors du Maroc qui dispose d’un potentiel énorme dans la production de cette énergie renouvelable, l’Irlande, l’Italie, les Philippines et les États-Unis sont aussi considérés par le rapport comme des pays à fort potentiel en la matière.

À lire : Energie éolienne : le potentiel du Maroc reconnu par la Banque mondiale

Le Royaume-Uni, la Corée du Sud, la France et le Japon sont les leaders actuels du marché et les pays à fort potentiel dont le Maroc peuvent les rattraper s’ils mettent en œuvre une bonne politique pour développer cette technologie, explique le rapport, mettant ainsi en évidence le rôle du leadership politique dans la conduite des marchés éoliens offshore flottants.

« Nous devons travailler avec des pays nouveaux dans l’éolien offshore. L’énergie éolienne offshore flottante peut générer de l’électricité à faible émission de carbone et des opportunités économiques », a déclaré pour sa part, Henrik Stiesdal, président du groupe de travail sur l’éolien offshore flottant du GWEC.

À lire : Le Maroc va mobiliser 14,5 milliards de DH pour un projet éolien

Le Maroc a consenti des investissements importants dans le domaine des énergies renouvelables au cours de ces dernières années et les autorités du royaume sont déterminées à engager davantage de ressources pour atteindre l’objectif d’accroître la sécurité énergétique d’ici 2030.

Sujets associés : Energie - Eolien

Aller plus loin

Éolien : le groupe Innovent lance la production à El Oualidia

Le groupe français Innovent lance enfin la production éolienne au Maroc. Cette opération intervient huit ans après le lancement des premières études de sa ferme d’El Oualidia.

Éolien : l’exploitation du parc Tanger-Dhar Saadane confié à un groupement chinois

L’exploitation et la maintenance du parc éolien Tanger-Dhar Saadane dont la puissance est de 107,1 MW seront assurées par le groupement chinois constitué de CRRC Dalian, CACS et...

Le Maroc dans le top 5 mondial des futurs leaders de l’éolien flottant

Le Maroc figure dans le top 5 mondial des futurs leaders de l’éolien flottant. C’est ce qui ressort du classement du Conseil mondial de l’énergie éolienne (Global Wind Energy...

Le parc éolien Nassim Koudia Al Baida double sa capacité

Les travaux du repowering du parc éolien Nassim Koudia Al Baida seront bientôt lancés. Le financement de ce projet initié par l’Office National de l’Électricité et de l’Eau...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le parc éolien Nassim Koudia Al Baida double sa capacité

Les travaux du repowering du parc éolien Nassim Koudia Al Baida seront bientôt lancés. Le financement de ce projet initié par l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) vient d’être bouclé et la mise en exploitation est prévue au 2ᵉ...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...