Recherche

Face aux piètres résultats aux JO, la FRMB dissout la DTN 

© Copyright : DR

2 août 2021 - 09h40 - Sport - Par: G.A

La Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) a décidé de dissoudre la Direction technique nationale (DTN), y compris les cadres en charge des équipes nationales et de geler toutes ses activités jusqu’à la tenue de l’assemblée générale ordinaire, prévue en septembre prochain. En cause, les piètres performances aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Les pugilistes marocains n’ont pas été à la taille des espoirs placés en eux. Dans un communiqué, la FRMB indique que la réunion d’urgence s’est étalée sur les raisons ayant conduit à cet échec inattendu, alors que les boxeurs ont été mis dans les conditions nécessaires, et devaient même devenir millionnaires s’ils revenaient avec des médailles en or .

À lire : JO-2020 : un boxeur marocain se la joue Mike Tyson

« En vertu des prérogatives que lui confère l’article 24 des statuts de la FRMB, il a été décidé, après un débat approfondi et avec l’approbation des membres du bureau fédéral, de dissoudre la DTN, y compris l’ensemble des cadres en charge des équipes nationales et de geler toutes les activités, jusqu’à la tenue de l’assemblée générale ordinaire prévue en septembre prochain », ajoute le texte.

À lire : Comment expliquer la débâcle des Marocains aux JO de Tokyo ?

Les six pugilistes qui étaient en lice, à savoir Mohamed Hammout (moins 57 kg), Mohammed Assaghir (75-81 kg), Abdelhaq Nadir (57-63 kg), Rabab Cheddar (51 kg), Youness Baalla (81-91 kg) et Oumaima Bel Habib (69 kg) ont été tous éliminés.

Mots clés: Boxe , Jeux Olympiques , Japon

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact