Maroc : pas de réouverture des frontières maritimes après le 6 février

5 février 2022 - 14h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Alors que les acteurs de l’écosystème portuaire s’attendaient à la réouverture des frontières maritimes après le 6 février, le gouvernement marocain a décidé du maintien de leur fermeture, afin de freiner la propagation du Covid-19 dans le royaume.

Les frontières maritimes marocaines resteront fermées après le 6 février. Le transport maritime de passagers depuis et vers tous les ports marocains restera suspendu après le 6 février, jusqu’à nouvel ordre, indique le ministère du Transport et de la Logistique, dans une note adressée aux acteurs de l’écosystème portuaire, vendredi 4 février 2022. Une mesure justifiée par la lutte contre la propagation du Covid-19.

À lire : Maroc : les frontières maritimes restent fermées jusqu’au 7 février

Les lignes maritimes reliant les ports de Tanger Med et de Nador aux ports espagnols, français et italiens resteront donc suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les véhicules utilitaires (camions, ensembles routiers, fourgons et fourgonnettes) destinés au transport professionnel de marchandises et de messagerie ne sont pas, eux, concernés par cette disposition.

À lire : Les MRE pourront-ils reprendre le bateau le 7 férvier prochain ?

« La décision de suspension du transport maritime de passagers à destination et en provenance de tous les ports marocains est prorogée jusqu’au 6 février à 23 h 59 », a indiqué le ministère dans une note adressée aux autorités portuaires et aux compagnies maritimes de passagers, faisant espérer une éventuelle reprise des lignes maritimes après cette échéance.

Sujets associés : Liaison maritime - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Les Marocains d’Espagne attendent la reprise des liaisons maritimes

La forte communauté marocaine en Espagne attend impatiemment la reprise des liaisons maritimes pour se rendre au Maroc à l’été prochain.

Le Maroc suspend également les liaisons maritimes

Pour se protéger de la nouvelle vague de Covid-19 en Europe et en Afrique, le Maroc a également pris la décision de stopper les liaisons maritimes pendant deux semaines, dès ce...

Les MRE pourront-ils reprendre le bateau le 7 férvier prochain ?

Alors que les autorités marocaines ont annoncé la réouverture de l’espace aérien aux vols au départ et à destination du Maroc à partir du 7 février prochain, il n’y a, jusqu’à...

Les raisons du maintien de la fermeture des frontières maritimes marocaines

Quelques semaines après la réouverture de l’espace aérien marocain, les frontières maritimes marocaines demeurent fermées. Un expert évoque les raisons qui expliquent le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs pétroliers.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.