Le Maroc doit dépénaliser l’homosexualité selon l’ONU

8 novembre 2016 - 09h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU vient d’appeler les autorités marocaines à dépénaliser l’homosexualité. Cette demande survient après la polémique suscitée par l’arrestation de deux adolescentes pour un baiser.

Dans son sixième rapport, l’instance onusienne se dit préoccupée par la « criminalisation de l’homosexualité » et les peines de prison pouvant aller jusqu’à trois ans ainsi que les « arrestations opérées sur cette base ». Le comité déplore également « les allégations d’incitation à la haine, de discrimination et de violence à l’encontre de personnes en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre ».

Le rapport propose d’abroger le très polémique article 489 du code pénal afin de « décriminaliser l’homosexualité et les relations sexuelles entre adultes consentants du même sexe et remettre en liberté quiconque se trouve en détention uniquement au motif de relations sexuelles librement et mutuellement consenties ».

Ce sixième rapport arrive alors que les autorités marocaines font face à des critiques internationales après l’arrestation fin octobre dernier de deux jeunes filles de 16 et 17 ans accusées de s’être embrassées. Leur arrestation fait suite à la plainte de la famille de l’une d’elles, mais la justice a décidé à la veille de leur passage au tribunal de leur accorder la liberté provisoire. Elles doivent comparaître à nouveau le 25 novembre prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - ONU - Homosexualité Maroc - Article 489 du code pénal marocain

Aller plus loin

Marrakech : deux filles en prison pour s’être embrassées

Pour s’être embrassées sur la véranda d’une maison à Marrakech, deux filles ont été arrêtées par la police avant d’être mises en détention.

88 % des Marocains ne souhaitent pas avoir d’ami homosexuel

88 % des Marocains ne voudraient pas d’ami homosexuel, selon une étude réalisée par l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA).

Maroc : les adolescentes arrêtées pour un baiser libérées

La médiatisation de l’affaire des deux adolescentes marocaines arrêtées à Marrakech pour un simple baiser a sans douté payé. Elles viennent d’être libérées.

Ces articles devraient vous intéresser :

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.