Le Roi Mohammed VI interdit aux Imams de faire de la politique

8 juillet 2014 - 22h58 - Maroc - Ecrit par : J.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les imams marocains sont désormais interdits de vie politique et syndicale. La mesure a même fait même l’objet d’un Dahir royal (décret), dont l’objectif est de dissocier clairement la politique et la religion au Maroc, où près d’une décennie après les attentats terroristes du 16 mai 2003, à Casablanca, c’est la deuxième grande réforme du champs religieux menée par le Palais au Royaume.

Les encadrants religieux (Imams et prédicateurs...), exerçant sous l’égide du ministère des Habous et des Affaires islamiques, sont ainsi interdits d’exercer toute activité politique et culturelle qui pourrait empêcher ou entraver la pratique des préceptes de l’Islam.

Les Imams, une vie meilleure mais plus de restrictions

Au total, quatre dahirs sont parus au bulletin officiel marocain, du 1er juillet. Les deux premiers "réglementent l’activité des religieux" et posent les constantes des missions religieuses des prédicateurs et des Imams, notamment le respect du rite Malékite et le port de l’habit marocain lors de l’accomplissement des prières et des prêches conformément à la charia islamique, ainsi que la création d’un institut de formation.

Le troisième texte concerne la mise en place d’un programme de lutte contre l’analphabétisme, quant au quatrième Dahir, il est consacré à la création d’un prix de 20.000 DH dédié aux lauréat de ces programmes dans les mosquées du Royaume.

Cette nouvelle génération de réformes religieuses vise à empêcher l’exploitation de ces encadrants religieux dans les règlements de comptes politiques. La situation financière et sociale des prédicateurs et des Imams, figure également au cœur de ces textes, interdisant définitivement aux préposés religieux toute appartenance aux formations politiques et syndicales.

Les réformes du champs religieux sont un message clair aux mouvements islamistes marocains, touchant souvent aux prérogatives du Roi, commandeur des croyants, qui a le monopole de la gestion du champs religieux et de l’influencer, laissait entendre la semaine dernière Ahmed Taoufik, ministre des Habous et des Affaires Islamiques devant le monarque, lors de la première causerie religieuse de ce Ramadan.

Un Imam congédié pour avoir critiqué le festival Mawazine

La semaine dernière, un Imam de la ville de Kelaat Sraghna, au sud du Maroc, a été licencié pour avoir critiqué le festival Mawazine "Rythmes du Monde", lors du prêche du vendredi. Le prédicateur très influent dans sa ville, considérait l’événement artistique comme une extravagance et une perte du temps pour les musulmans. En 2013, un Imam de la ville de Fès avait été congédié pour le même motif.

Sujets associés : Religion - Mohammed VI - Ramadan 2022 - Kelaât des Sraghna

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des...

Nous vous recommandons

Religion

Jean-Luc Mélenchon : En France, « il y a une haine des musulmans déguisée en laïcité »

Le député Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle de 2022, dénonce l’existence d’une «  haine des musulmans déguisée en laïcité  » en France.

Coronavirus en France : le CFCM met en place une plateforme d’assistance spirituelle

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), en collaboration avec l’aumônerie musulmane hospitalière, a mis en place, lundi 30 mars 2020, une plateforme d’assistance spirituelle au profit des patients du coronavirus et de leurs proches de confession...

Caricature du prophète Mohammad : la sanction contre l’enseignant de Molenbeek illégale

Le Conseil d’État belge s’est prononcé sur l’affaire du professeur de Molenbeek, jugeant illégal son éviction par la commune suite à l’incident lié à une caricature du prophète Mohammad en octobre 2020.

Royaume Uni : une mosquée offre des lits aux SDF

La mosquée britannique Masjid E Ghosia a offert des lits à une association caritative qui s’occupe des sans-abris. Précédemment achetés pour renforcer la capacité d’accueil des hôpitaux du Grand Manchester, ces lits ont été financés par la communauté...

Beaucaire : une mosquée recouverte de tags racistes et menaçants

La porte de la salle de prière de la mosquée Al Salam à Beaucaire, dans le Gard, a été recouverte, dans la nuit de samedi à dimanche, de tags racistes et haineux. Une enquête a été ouverte pour identifier et interpeller...

Mohammed VI

Le froid entre le Maroc et la France confirmé par le départ de Benchâaboun

Nommé à la tête du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchâaboun quitte le poste d’ambassadeur du Maroc près la France qu’il occupait depuis octobre 2021. Un départ qui intervient à une période critique des relations entre Paris et...

Report du discours royal : une imprudence chèrement payée à Al Oula

Des responsables de la première chaîne de télévision nationale, Al Oula, ont été remerciés par la direction, suite à l’incident survenu lors de la programmation du discours du roi Mohammed VI, prévu le 6 novembre...

Le rabbin Yossef Pinto parle d’un moment spirituel intense vécu avec Mohammed VI

Le rabbin Yossef Pinto confie avoir vécu un moment spirituel intense avec le roi Mohammed VI lors de leur première rencontre. Un moment qui est resté un souvenir prégnant pour le fondateur de l’organisation Shuva...

Presse algérienne : la Chine, un partenaire stratégique détourné par le Maroc

L’alliance sino-marocaine ne semble pas plaire au voisin algérien. La presse locale tire à boulets rouges sur le régime en lui reprochant son immobilisme dans un dossier «  hyper-stratégique pour l’avenir  » du...

Mohammed VI nomme Saaid Amzazi, porte-parole du gouvernement

Le roi Mohammed VI a reçu, mardi 7 avril 2020 au palais royal de Casablanca, les ministres Saaid Amzazi et Othman El Firdaouss. C’était en présence du chef de gouvernement, Saâdeddine El Otmani.

Ramadan 2022

Ramadan au Maroc : malgré une hausse relative de la demande, les prix restent stables

La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, réunie le lundi 27 avril 2020, a affirmé que la demande a connu une augmentation relative à la veille et pendant les...

Ramadan : les employés musulmans de Primark victimes de discrimination

Primark France aurait interdit l’accès à la salle de pause à ses employés musulmans qui jeûnent durant le ramadan pour des raisons de sécurité sanitaire. La Confédération générale du travail (CGT) dénonce une « discrimination honteuse...

Le roi Mohammed VI ordonne l’ouverture d’une vingtaine de mosquées

À quelques jours du mois de ramadan, le roi Mohammed VI vient d’ordonner l’ouverture d’une vingtaine de mosquées ayant fait l’objet de « travaux de reconstruction ou de restauration par le ministère des Habous et des Affaires islamiques...

Profiter du Ramadan pour arrêter de fumer

Le mois de Ramadan rime avec le renforcement des interdits de l’islam. Une occasion pour arrêter la cigarette chez les fumeurs.

Maroc : qui peut sortir durant le couvre-feu nocturne ?

Le Maroc a instauré un couvre-feu nocturne pour le ramadan, renforçant ainsi les mesures de confinement prises afin de freiner la propagation du coronavirus. Toutefois, une liste des Marocains autorisés à circuler à titre exceptionnel, a été...

Kelaât des Sraghna

Kelaât des Sraghna : une humiliation qui tourne au drame

Un jeune homme en situation de handicap a été interpellé au douar Ouled Yaâgoub dans la province de Kelaât des Sraghna. Il lui est reproché le meurtre de son voisin avec une arme blanche.

Des agriculteurs utilisent des eaux usées pour irriguer leurs cultures

Dix agriculteurs ont été arrêtés dans la province d’El Kelaa des Sraghna par les autorités préfectorales. Il leur est reproché d’avoir irrigué des cultures avec des eaux usées. Une enquête est ouverte sous la supervision du parquet compétent à cet effet, pour...

Maroc : une infirmière condamnée pour corruption

Le verdict du médecin et de l’infirmière, poursuivis en détention provisoire pour une affaire de corruption, est tombé. Le tribunal de première instance de Kelaa des Sraghna a acquitté le premier et condamné l’infirmière à 2 mois de prison ferme assortie...

À Marrakech, les scorpions ont encore tué

Les piqûres de scorpion ont emporté six personnes en moins de deux mois dans les provinces d’El Kelâa des Sraghna et Rhamna. Cette situation inquiète le bureau régional de la Ligue marocaine pour la défense des droits de l’Homme...

Le panier alimentaire a fait un mort

Un homme d’une quarantaine d’années est mort, dimanche dernier, au siège de la commune d’El Attaouia, dans la province de Kelaâ Sraghna, après avoir attendu toute la journée pour recevoir son panier...