Maroc/Immigration : un projet de 44 millions d’euros financé par l’UE prend fin en avril

21 mars 2023 - 06h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Démarré en avril 2019, le projet « Appui à la gestion globale des frontières et de la migration au Maroc », d’un budget de 44 millions d’euros entièrement financé par l’Union européenne (UE) par le biais du ministère de l’Intérieur espagnol, prend fin en avril 2023.

L’objectif du projet est « d’améliorer la gestion intégrée des frontières et de contribuer ainsi à une meilleure gouvernance migratoire au Maroc », a indiqué le gouvernement espagnol dans sa réponse du 22 février aux questions parlementaires de Compromís. Il vise également à « assurer le renforcement des capacités des agents aux frontières par la fourniture de matériel de surveillance des frontières pour améliorer la protection des migrants et réduire leur vulnérabilité due aux processus migratoires irréguliers », est-il précisé dans ce document auquel Europa Press a eu accès.

À lire : Immigration : l’efficacité de l’aide européenne au Maroc en question

Dans le cadre de ce projet, un atelier de formation « sur la gestion humanitaire des frontières » a été organisé le 3 novembre dernier à Rabat, à l’intention de plus de 30 agents de différents services chargés de la gestion des frontières et des flux migratoires. L’objectif de cet atelier était « d’améliorer l’assistance aux migrants et de garantir leurs droits, notamment en ce qui concerne l’identification, le triage et l’orientation vers les services compétents nécessaires dans le protocole d’assistance aux migrants en situation irrégulière ».

À lire : Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Sur les 44 millions d’euros du budget du projet, 40 millions ont été utilisés pour l’acquisition d’équipements permettant d’améliorer la gestion des frontières, « tout en respectant les droits des migrants ». Les 4 millions restants ont été utilisés pour l’organisation de sessions de formation à la gestion humanitaire, pour des missions d’étude et des partages d’expériences, etc. Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur espagnol a alloué 32,3 millions d’euros d’aide au Maroc pour appuyer ses forces de sécurité dans le cadre de la gestion des frontières et la lutte contre l’immigration irrégulière.

À lire : L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

L’Espagne et le Maroc ont signé depuis 2012 plusieurs accords de coopération en matière policière transfrontalière, de prévention de l’immigration clandestine des mineurs non accompagnés et leur retour concerté et, de circulation des personnes et de retour des migrants. L’année dernière, les deux pays ont encore signé un accord pour lutter contre la traite des êtres humains et l’immigration illégale, et ont mis en place un groupe permanent hispano-marocain sur la migration.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Union européenne

Aller plus loin

Immigration : l’efficacité de l’aide européenne au Maroc en question

L’Espagne octroie chaque année 30 millions d’euros d’aide au Maroc, en plus des plus de 300 millions d’euros d’aide dont le royaume bénéficie de l’Europe pour lutter contre...

L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

Le Maroc a bénéficié de plus de 100 millions d’euros d’aide de la part de l’Espagne entre 2014 et 2019. Des aides qui ont servi à moderniser les institutions du royaume et à...

Coopération migratoire : l’Espagne dément l’aide matérielle au Maroc

Le gouvernement espagnol dément que des subventions au Maroc ont été prévues au budget de l’État et même approuvées depuis le début de l’année dernière dans le cadre de la...

Immigration : l’Espagne va offrir des buggies et des quads au Maroc

Le ministère espagnol des Affaires étrangères prévoit d’acquérir des quads et des buggies (véhicules légers tout-terrain à deux places) au profit du ministère de l’Intérieur du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...