Maroc : les jeunes, plus religieux que les anciens

8 janvier 2020 - 19h40 - Ecrit par : Bladi.net

Au Maroc, la nouvelle génération est, de plus en plus, portée vers le religieux. Les résultats d’une enquête ayant pris en compte 27 000 jeunes, et publiés dans un rapport du Conseil économique social et environnemental (CESE), indiquent que les jeunes marocains, mieux que les anciens, s’attachent beaucoup plus à l’islam.

D’après Mustafa Benhamza, président du conseil local des oulémas d’Oujda, la jeunesse est influencée par les nouvelles technologies de l’information et les traditions culturelles étrangères. En effet, le phénomène de la mondialisation et les réseaux sociaux ont transformé les jeunes qui se sont éloignés, par exemple, du port des tenues traditionnelles troqués contre celles européennes, s’affichant dans les "manifestations publiques où ils s’autorisent à boire de l’alcool."

Malgré ces excès, l’observance des pratiques et obligations religieuses est réelle chez les jeunes, selon Mustafa Benhamza. Ainsi, ils respectent les cinq prières quotidiennes ou la prière du vendredi, de même que la pratique du mois sacré du Ramadan, et participent aux fêtes religieuses. Preuve que "la religion islamique s’adapte aux temps modernes et reste une référence pour nos jeunes", fait-il observer.

A cet effet, le rapport du CESE souligne qu’ "il y a une constante dans l’école ou la maison des jeunes  : les références au Prophète, son histoire, sa propre vie peuvent servir de modèle aux jeunes et les empêcher de tomber dans la criminalité ou d’autres formes de violence". Pour Saïd, diplômé de 29 ans, " tout le monde ne ressent pas le même engagement envers la religion ", et le Maroc séduit également par sa " diversité culturelle ", bien qu’ " une majorité s’identifie sous le label des musulmans".

Dans un pays où "les jeunes représentent 65% des chômeurs", la mosquée semble devenir "une voie d’évasion pour les enfants sans horizons ", fait observer El Periodico qui rappelle le discours du roi Mohammed VI pour corriger le mal. En effet, le souverain a récemment appelé le gouvernement à prendre de "nouvelles mesures dans la dynamique de promotion de la formation professionnelle et le travail manuel ", gage de " l’intégration des jeunes ", conclut la même source.

Tags : Religion - Mohammed VI - Jeunesse - Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE)

Nous vous recommandons

Fès : un homme tue sa femme après sa sortie de prison

Quelques jours après sa sortie de prison, un homme a étouffé et battu à mort son épouse, vendredi à l’aube, dans leur domicile au quartier populaire Moulay Abdellah de Fès.

Le Maroc accusé d’« alimenter dangereusement » l’escalade de la tension avec l’Algérie

Le Maroc « alimente dangereusement » l’escalade de la tension dans la région, a déclaré Amar Belani, l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires...

Maroc : les exportations de l’électricité en hausse de 36,5 %

Après une baisse en 2020, la production de l’électricité au Maroc a connu un rebond en 2021, se traduisant par une hausse de la production de 5,3 % et une progression des exportations atteignant 36,5...

Maroc : tuer une hyène mène en prison

Deux personnes ont été condamnées pour avoir tué un animal appartenant à une espèce en voie de disparition. Leur forfait apparaissait dans une vidéo devenue virale sur la toile au Maroc.

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

Une première médicale à l’Hôpital Universitaire International Mohammed VI de Bouskoura

L’Hôpital Universitaire International Mohammed VI de Bouskoura vient de réaliser un nouvel exploit en réussissant une intervention chirurgicale sur une patiente atteinte de tumeur cérébrale avec le scanner peropératoire le plus avancé au monde en...

Assaad Bouab à l’affiche de « Peaky Blinders 6 »

L’acteur franco-marocain Assaad Bouab a intégré le casting de la dernière saison de « Peaky Blinders ». Une série à succès de Netflix qui devrait être diffusée sur le service de streaming ce printemps.

Le marché néerlandais interdit aux routiers marocains

Depuis l’expiration, fin septembre, du contingent marocain des autorisations bilatérales avec les Pays-Bas, les professionnels marocains du Transport international routier (TIR) ne sont plus autorisés à desservir le marché...

Décès tragique d’un Marocain et sa femme près de Barcelone

Munir et Jessica, résidant dans une banlieue de Montcada, près de Barcelone, sont morts par noyade alors qu’ils tentaient de réchauffer une cabane plus grande dans laquelle ils allaient emménager. Ils laissent derrière eux un orphelin de deux ans et...

Soufiane El Bahri gracié par le roi Mohammed VI

Soufiane El Bahri, l’administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI, a été gracié par le souverain. Le tribunal de première instance de Salé l’avait condamné à un an de prison ferme en juin...