Recherche

Plus de 100 000 emplois menacés dans le secteur culturel au Maroc

© Copyright : DR

28 janvier 2022 - 07h00 - Maroc - Par: G.A

La crise liée au Covid-19 a aggravé les problèmes auxquels étaient confrontés le secteur culturel depuis de nombreuses années, selon une étude qui vient d’être publiée par la Fédération des industries culturelles et créatives de la CGEM (FICC), en partenariat avec l’agence Wallonie Bruxelles à Rabat.

De la restructuration au financement, en passant par la transformation numérique des modes de production et de création culturelles, aucun domaine du secteur culturel n’a été épargné par la pandémie du Covid-19.

À lire : Covid-19 au Maroc : interdiction de toutes les manifestations culturelles

Selon les résultats de l’étude intitulée « Quelles transformations pour les ICC au Maroc ? » et menée par la CGEM (FICC), plus de 100 000 emplois directs sont menacés de disparition. Environ 1 100 entreprises ont enregistré une baisse de leurs chiffres d’affaires de 70 %. Et cela concerne l’édition, les arts de la scène, l’audiovisuel et la musique actuelle.

À lire : Création d’une agence pour la promotion des arts et de la culture du Maroc

Pour sauver le secteur, la fédération propose le renforcement de la gouvernance et du marché des industries culturelles avec plus de professionnalisation et d’ouverture sur l’international et sur le numérique. Elle appelle et encourage la mise en place des groupements qui font le lien entre la culture, l’éducation et les espaces de jeunesse, afin de valoriser les potentialités locales. Mais avec la pandémie et le maintien des mesures restrictives, difficile pour les marchés locaux de la culture de s’épanouir.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) , Festival , Exposition

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact