Maroc : les ministres limogés ne pourront plus exercer de fonctions officielles

25 octobre 2017 - 11h00 - Ecrit par : A.S

La décision est tombée comme un couperet hier en fin d’après-midi. Quatre ministres, et non des moindres, ont été limogés par le roi Mohammed VI après la remise du rapport de la Cour des comptes sur le programme « Al Hoceima Manarat Al Moutawassit ».

Ainsi, Mohamed Hassad, actuel ministre de l’Education nationale, Houcine El Ouardi, ministre de la Santé, Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat et Larbi Benckheikh, secrétaire d’Etat en charge de la formation professionnelle, ont été démis de leurs fonctions et ce sans aucune possibilité exercer à l’avenir de fonction ou mission officielle.

Ce sera également le cas pour Rachid Belmokhtar, ancien ministre de l’Éducation nationale, Lahcen Haddad, ancien ministre du tourisme, Lahcen Sekkouri, ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Amine Sbihi, ancien ministre de la Culture et Hakima El Haïté, ancienne secrétaire d’Etat en charge de l’environnement.

Fin de parcours également pour Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Office national de l’eau et de l’électricité. D’autres sanctions pourraient être prononcées dans les prochaines semaines.

Tags : Mohammed VI - Rachid Belmokhtar - Nabil Benabdellah - Ali Fassi Fihri - Mohamed Amine Sbihi - Lahcen Haddad - Houcine El Ouardi - Mohamed Hassad - Hakima El Haite - Lahcen Sekkouri - Larbi Bencheikh

Aller plus loin

Les prochains responsables qui pourraient être ciblés par une colère royale

Après le séisme politique provoqué par le limogeage de trois ministres et un secrétaire d’État, plusieurs autres responsables pourraient faire les frais d’une nouvelle colère...

Juste avant le limogeage de plusieurs ministres, le rapport sur Al Hoceima présenté au roi Mohammed VI

Driss Jettou, président de la Cour des comptes, a présenté cet après-midi son rapport sur le programme Al Hoceima Manarat Al Moutawassit suite auquel plusieurs ministres ont été...

Maroc : décès de l’ancien ministre Lahcen Sekkouri

L’ancien ministre marocain de la Jeunesse et des Sports Lahcen Sekkouri est décédé mardi à Rabat, des suites d’une maladie, selon l’annonce faite par sa famille. Il était âgé de 70...

Que vont devenir les ministres limogés par le roi Mohammed VI ?

Le limogeage de quatre ministres par le roi Mohammed VI a fait l’effet d’une bombe dans la classe politique marocaine et plus généralement dans le...

Nous vous recommandons

Maroc : un banquier emporte l’argent de ses clients

À M’diq, le chef de caisse d’une agence bancaire est soupçonné d’avoir volé plusieurs millions de dirhams à l’établissement. Il est actuellement en fuite.

L’Espagne plus menacée par la Russie que par le Maroc (Etude)

La Russie serait la plus grande menace pour l’Espagne, devant le Maroc et le terrorisme, selon le dernier Baromètre de l’Institut royal Elcano (BRIE).

Insultes envers les Marocains : la condamnation de Geert Wilders confirmée

La condamnation du député d’extrême droite néerlandais, Geert Wilders, qui avait promis en 2014 « moins de Marocains » aux Pays-Bas a été confirmée par la Cour suprême néerlandaise.

Une carte du Maroc avec Sebta et Melilla irrite en Espagne (photo)

Le parti Vox a condamné vendredi la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara,demandant par ailleurs le retrait d’une carte du Maroc intégrant Ceuta et Melilla du site internet de l’ambassade à...

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la demander.

Montpellier : du nouveau sur l’agression des deux femmes maghrébines voilées

L’homme qui a agressé deux adolescentes voilées mardi 12 avril, en fin de matinée, au niveau des Rives-du-Lez à Montpellier s’est rendu de lui-même au commissariat. En attendant la confirmation ou l’infirmation de l’hypothèse d’une attaque à caractère...

Sahara : changement de position de l’Espagne, et après ?

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara sonne certes la fin de la crise avec le Maroc, mais pas du conflit au Sahara, encore moins de la crise entre l’Algérie et le Maroc.

Colère contre Royal Air Maroc

La Coordination des pilotes stagiaires Royal Air Maroc (CPS RAM) a décidé d’organiser un sit-in devant le siège du Groupe de la compagnie nationale demain jeudi 24 mars 2022 pour protester contre une décision prise à l’encontre des pilotes stagiaires...

Botola Pros : voici les primes reçues par les clubs marocains

La prime touchée par le Wydad Casablanca (WAC) suite à son sacre en « Botola Pros » marocaine de football cette saison, s’élève à 3 millions de DH. De l’oxygène pour les caisses du club asphyxiées par des...

Tourisme interne : les Marocains boudent les hôtels

Cet été, les touristes marocains ont choisi des appartements privés plutôt que des hôtels jugés trop coûteux malgré les offres mises en place dans le cadre l’offre «  Welcome Back  ».