Recherche

Démantèlement d’un réseau permettant d’octroyer la nationalité marocaine à des Israéliens

8 mars 2019 - 09h40 - Société

© Copyright : DR

Une dizaine de personnes accusées de faire partie d’un réseau criminel spécialisé dans la falsification de documents officiels ont été arrêtées mardi et mercredi par les services de police.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que les membres de ce réseau s’activaient dans « la falsification de documents officiels dans le but d’obtenir la nationalité marocaine et les pièces de l’identité nationale ». Parmi les personnes interpellées, on trouve un « Marocain de confession juive, trois fonctionnaires de police, un agent d’autorité, un fonctionnaire d’une annexe administrative, une responsable commerciale d’une agence de voyage ainsi que trois personnes suspectées d’avoir participé à la facilitation de ces actes criminels ».

Le modus operandi est détaillé par le communiqué de la DGSN et consiste à falsifier « les actes de naissance au profit de citoyens portant la nationalité israélienne qui ne sont pas d’origine marocaine, obtenir des attestations falsifiées de non enregistrement à l’Etat civil pour les inclure dans des dossiers de procès judiciaires en réclamant l’autorisation d’enregistrement dans l’état civil, et par la suite obtenir des actes de naissance avec des identités de Marocains de confession juive ».

Ainsi, le réseau permettait aux bénéficiaires d’obtenir des passeports marocains à des fins illégales en contrepartie de sommes allant de 5.000 à 7.000 dollars américains et ce avec la complicité de fonctionnaires de police, d’agents d’autorité et de fonctionnaires.

Toutes les personnes arrêtées ont été placées en garde à vue pour les besoins de l’enquête, qui continue pour identifier l’ensemble des bénéficiaires étrangers, fait-on savoir encore.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact