Maroc : le pass vaccinal sera-t-il obligatoire dans les entreprises ?

20 septembre 2021 - 20h40 - Ecrit par : A.P

Le Maroc va-t-il imposer le pass vaccinal dans les entreprises, comme c’est déjà le cas en France  ? Les employés marocains sont de plus en plus préoccupés par la question.

L’idée de rendre obligatoire le pass vaccinal continue de faire débat au Maroc. Mais plus encore, la question de l’imposition du pass vaccinal au sein des entreprises suscite beaucoup d’inquiétudes de la part des employeurs et des employés. En d’autres termes, les employeurs sont-ils habilités à interdire l’accès à l’entreprise aux salariés non vaccinés et à leur imposer la vaccination dans un but préventif ? Pour la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, il est préférable aux entreprises d’exiger un passeport vaccinal à leurs collaborateurs, rapporte Hespress.

À lire : Maroc : le pass vaccinal sera-t-il obligatoire ?

« L’État a pris des décisions importantes en mobilisant ses ressources financières, logistiques, opérationnelles et organisationnelles. L’entreprise peut, dans une stratégie préventive de lutte contre la propagation du Covid-19 et dans la recherche d’une immunité collective, demander la présentation du passeport vaccinal pour permettre l’accès au travail. Il convient de mobiliser les syndicats, les délégués du personnel et le comité de sécurité et d’hygiène pour réussir cette campagne », explique la CGEM, soulignant que « le cas échéant, les salariés ne respectant pas les mesures d’urgences sanitaires pourraient être empêchés d’accéder à leur travail ».

« Cet avis de la CGEM n’est pas un avis juridique ou une obligation pour les employeurs. C’est un point de vue et non une obligation pour l’instant. Jusqu’à présent, la jurisprudence marocaine ne s’est pas encore prononcée sur le sujet », estime pour sa part Maître Nkaira, avocat en droit des affaires à Casablanca, précisant que « la jurisprudence peut considérer toute faute qui est liée à la relation contractuelle avec l’employeur, notamment l’exécution du contrat de travail en bonne foi comme une faute grave ».

À lire : Pass vaccinal : le Maroc y pense mais sous conditions

Mais d’un point de vue strictement juridique, le refus de se vacciner peut-il constituer un motif de licenciement ou le salarié est libre de ne pas se faire vacciner tout en respectant les mesures sanitaires imposées ? À cette question, Maître Nkaira répond qu’il faut « préserver les droits des salariés ». « Si le motif de l’employeur est un refus de vaccination qui représente un danger pour les autres salariés et le lieu de travail, et tout ce qui va avec, cela peut bien évidemment être une option », souligne l’avocat qui ajoute que « cela peut s’agir, dans le cadre du Covid-19, du non-respect, par exemple, des mesures sanitaires et des barrières mises en place au sein de l’entreprise. De même, l’interdiction d’accès aux locaux d’une entreprise n’est pas nécessairement synonyme de licenciement ».

Tags : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le pass vaccinal obligatoire dans les lieux publics ?

Le pass vaccinal utilisé dans les déplacements entre villes, sera bientôt obligatoire pour accéder aux centres commerciaux, aux transports, aux cinémas, aux stades, aux facultés,...

Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Depuis vendredi dernier, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur au Maroc, suite à l’apparition de nombreux foyers de contamination. Mais les Marocains ne font pas tous une...

Le pass vaccinal désormais obligatoire au Maroc

À compter de ce jeudi, le pass vaccinal sera exigé pour accéder aux lieux publics notamment l’administration et les restaurants et pour les voyages à l’intérieur du Maroc comme à...

Pass vaccinal : le Maroc y pense mais sous conditions

La capsule vidéo sur la supposée généralisation du pass vaccinal, a suscité un grand débat au Maroc. L’une des questions à laquelle Saïd Afif, membre du comité scientifique de la...

Nous vous recommandons

Crise Algérie/Maroc : Israël récuse les accusations d’Alger

Les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères lors de sa visite historique à Rabat constituent l’un des griefs pour lesquels l’Algérie dit avoir rompu ses relations diplomatiques. Israël rejette ces accusations et appelle Alger à « se...

L’Algérie militarise sa frontière avec le Maroc

À l’heure où les relations diplomatiques sont tendues entre l’Algérie et le Maroc, Alger a placé sa frontière avec le royaume sous le contrôle de son armée. La fermeture de l’espace aérien avec son voisin serait aussi...

Les responsables marocains interdits de vacances en Espagne

Les Marocains ne se rendront pas cette année en Espagne. Les quelque 20 % de Marocains qui ont l’habitude de passer leurs vacances d’été dans ce pays, ont décidé de boycotter cette destination, entraînant un manque à gagner estimé à plus de 3 milliards de...

Pegasus : «  Amnesty et Forbidden stories ont dix jours pour fournir les preuves contre le Maroc  »

Accusé d’avoir mis sur écoute des personnalités et des journalistes étrangers, le Maroc engage l’avocat Olivier Baratelli, mandaté pour déposer une plainte contre Amnesty International et Forbbiden Stories. Jeudi soir sur BFM TV, ce dernier a affirmé de...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Les services secrets néerlandais ont-ils espionné Ridouan Taghi à l’aide de Pegasus ?

Les services secrets néerlandais auraient utilisé le logiciel espion israélien Pegasus pour pirater le téléphone portable du trafiquant de drogue Ridouan Taghi, l’un des leaders de la Mocro-maffia.

Panique à bord d’un vol Ryanair Toulouse-Marrakech

Les passagers du vol Ryanair à destination de Marrakech en provenance de Toulouse ont été pris de panique lundi 28 mars, après un décollage qui a mal tourné.

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres...

La photo du roi Mohammed VI et "Mélanie Amar" supprimée d’Instagram

Moins de 24 heures après sa mise en ligne sur Instagram, la photo de Mélanie Amar prise en compagnie du roi Mohammed VI à Paris a été supprimée.

Fermeture Sebta/Melilla : les recettes douanières marocaines explosent

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla a fait exploser les recettes douanières marocaines. Preuve en est que la contrebande mettait vraiment à mal l’économie marocaine.