Maroc : la société civile s’oppose à la plantation aléatoire des palmiers

11 août 2022 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’association « Maroc Environnement 2050 » a lancé une pétition en ligne pour s’insurger contre la plantation aléatoire des palmiers dans les villes du royaume.

La plantation aléatoire des palmiers est « une erreur professionnelle et une aberration environnementale » graves, peut-on lire dans cette pétition adressée au ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatima-Zahra Mansouri et au ministère de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali. Selon « Maroc Environnement 2050 », les plants de palmiers ne devraient être mis en terre que dans les zones oasiennes, et ce, pour plusieurs raisons. Mis en terre hors de leur environnement approprié, ils ont tendance à dépérir en raison du climat inhospitalier, précise l’association. Elle note que les régions au Sud de Marrakech et Feguig, une ville juste au sud d’Oujda sont les seules zones qui permettent la plantation de palmiers sans trop risque.

À lire : Marrakech perd peu à peu ses palmiers

« Maroc Environnement 2050 » évoque également le coût élevé de la plantation et de l’entretien des palmiers, en particulier des plus grands. L’association fait par ailleurs remarquer qu’à moins d’être regroupés, les palmiers ne peuvent fournir aux villes l’ombre nécessaire, ni remplir les mêmes fonctions écologiques que les autres arbres, comme absorber le dioxyde de carbone et produire de l’oxygène.

À lire : Zagora : 2 500 palmiers ravagés par les flammes

À ce jour, la pétition a atteint 1 000 signatures. Peu satisfaisant pour Salima Belemkaddem, présidente de cette association, qui entend porter directement les doléances aux ministres Fatima-Zahra Mansouri et Leila Benali. « L’environnement n’attend pas », a-t-elle ajouté.

Sujets associés : Environnement

Aller plus loin

Zagora : 2 500 palmiers ravagés par les flammes

Près de 2500 palmiers et arbres fruitiers réduits en cendres par un incendie qui s’est déclaré, mardi 10 août, dans une oasis de la région de Zagora.

Maroc : plus de 3 millions de palmiers dattiers plantés en 10 ans

Près de dix ans après le lancement par le Roi Mohammed VI du programme de plantation de 3 millions de palmiers dattiers à l’horizon 2020, où en est-on aujourd’hui ?

Marrakech perd peu à peu ses palmiers

À Marrakech, une catastrophe naturelle touche les palmiers au point que la ville ocre risque de perdre son caractère pittoresque pour devenir une ville de béton. Des...

Maroc : les écologistes s’insurgent contre l’invasion des palmiers américains

Au Maroc, des écologistes appellent à mettre fin à la « plantation anarchique » de palmiers d’origine américaine et à adopter une « politique de reboisement réfléchi dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

La prolifération des méduses préoccupe le Maroc

Le Maroc va lancer des recherches pour comprendre la prolifération des méduses qui envahissent ses côtes. Une résolution a été prise dans ce sens, visant à assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines en Méditerranée et en...

Enquête après la supposée pollution de la lagune de Marchica (Nador)

Les informations selon lesquelles le lac Marchica ferait l’objet de pollution volontaire sont fausses, affirme l’Office national de l’électricité et de l’eau Potable (ONEE), qui a publié le rapport d’une commission diligentée du 4 au 6 août sur les lieux.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Le miel marocain est en péril

Les apiculteurs marocains sont inquiets. Depuis des années, des colonies d’abeilles sont décimées en raison de la sécheresse et des aléas climatiques, ce qui affecte durement la production du miel.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...