Le Maroc, première puissance militaire d’Afrique du nord

3 août 2012 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le Maroc s’est engagé ces dernières années dans une course effrénée à l’armement, afin de devenir la première puissance militaire en Afrique du Nord, révèle une étude réalisée par l’Institut national des études sécuritaires de l’université de Tel Aviv, en Israël.

Le rapport paru la semaine dernière, étudie les capacités militaires des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du nord, en se basant sur des comptes rendus de services secrets, lesquels démontrent l’importance de la course à l’armement entre le Maroc et l’Algérie ces dernières années.

Le Maroc a ainsi acquis auprès des Etats-Unis, 60 chars, 24 avions de combat F16, 24 avions d’entraînement, trois hélicoptères, et remis à neuf 200 chars Abrams M1A1.

L’institut israélien indique aussi que Rabat a acheté au cours de la même période, des équipements militaires pour ses avions de combat F16, des missiles air-air aim-120 amraam à 400.000 dollars l’unité, des missiles air-air, de marque Sidewinder à 85.000 dollars l’unité et des missiles AGM-65 Maverick à 180.000 dollars le missile.

Parmi les armements marocains énumérés par le rapport israélien, on cite également les missiles anti-radar à grande vitesse AGM-88 HARM (300.000 dollars le missile), des bombes GBU-12 à guidage laser et des missiles anti-aériens de type Hawk.

Au cours de la même période, le Maroc a aussi acheté des armements à la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Espagne. L’armée marocaine qui compte 198.500 soldats, soit autant qu’en Espagne, a également acquis 40 chars russes, 1142 blindés anti-aériens et 15 navires de combats.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Défense - Armement - Etude - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Le Maroc, 55è puissance militaire dans le monde

Le Maroc est classé 55ᵉ dans le classement 2022 des grandes puissances militaires, en baisse de deux places par rapport à l’année dernière.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.