Maroc : les prix des logements pourraient grimper en 2022

7 décembre 2021 - 16h00 - Ecrit par : A.S

Le financement participatif destiné à l’habitat a connu une progression de 49 % à fin octobre par rapport à la même période une année auparavant, s’établissant à 15,3 milliards de dirhams. Mais cette reprise des prêts immobiliers induit-elle une reprise du secteur longtemps resté à l’agonie du fait de la crise sanitaire ?

Selon les dernières statistiques de Bank Al-Maghrib, les crédits aux ménages ont enregistré en 2021 une hausse annuelle de 5 %, notamment grâce à une augmentation de 5,4 % des prêts à l’habitat. Ces chiffres donnent une lueur d’espoir au secteur de l’immobilier qui a été frappé de plein fouet par la crise sanitaire depuis 2020. « Il y a eu une belle reprise post-Covid grâce aux incitations fiscales qui avaient été mises en place au début de la pandémie, notamment l’exonération des droits d’enregistrement », note Kévin Gorman, directeur général de Mubawab, cité par Le360.

À lire : Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

L’expert souligne toutefois que « la situation est encore difficile. On est encore loin des niveaux de transactions d’avant-crise ». À l’en croire, la demande reste faible face à l’offre. « Se loger demeure un besoin vital et nécessaire, il est difficile de le voir disparaître malgré le contexte actuel », explique-t-il, précisant qu’avec la crise sanitaire, certains projets immobiliers très florissants comme les logements économiques, attirent désormais très peu d’acheteurs.

À lire : Maroc : les crédits immobiliers ont grimpé de 3,6 % à fin juillet

« Là où le bât blesse, c’est au niveau du logement économique, des biens immobiliers qui coûtent entre 140 000 et 240 000 dirhams », ajoute l’expert immobilier, assurant que « la classe sociale modeste a du mal à investir dans un projet d’achat, à prendre un prêt et à s’engager à long terme avec toutes les incertitudes qui règnent ». En revanche, « les ventes dans le moyen standing sont plus élevées que les autres catégories. Aujourd’hui, on accompagne des promoteurs qui réalisent entre 30 et 40 ventes par mois, pour des projets qui oscillent entre 300 000 et 600 000 dirhams », relève-t-il.

À lire : Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

On constate par ailleurs une « baisse conséquente des prix par rapport à l’année dernière au niveau de l’ensemble des catégories de logement ». Mais il prévient que les prix des biens immobiliers pourraient connaître à nouveau une augmentation d’ici l’année prochaine à cause de la pénurie de certaines matières premières essentielles au BTP, comme le verre et l’aluminium. « La seule chose qui pourrait stabiliser les prix, ce serait la baisse du prix du foncier. Il faut donc chercher à réguler le prix des terrains d’une manière ou d’une autre, par l’Administration », propose-t-il.

Tags : Immobilier - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ...

Maroc : le marché l’immobilier amorce une reprise

Le marché de l’immobilier au Maroc a renoué timidement avec les transactions. Plus de 63 % des Marocains ont exprimé la volonté de changer de logement au cours des six prochains...

Maroc : les crédits immobiliers ont grimpé de 3,6 % à fin juillet

Les crédits immobiliers ont connu, à fin juillet, une hausse de +3,6 %, atteignant un encours global de 288,27 milliards de dirhams. Quant aux crédits aux promoteurs immobiliers,...

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8...

Nous vous recommandons

Samira Said dévoile le teaser et la date de sortie de sa nouvelle chanson

Après une longue absence, la chanteuse et compositrice marocaine Samira Saïd fait son come-back avec « Yallah Rouh ». Lundi, elle a dévoilé le teaser et annoncé la date de sortie de cette nouvelle...

Le Polisario utiliserait des missiles russes pour attaquer le Maroc

Le Front Polisario aurait fait usage de missiles russes pour attaquer l’armée marocaine au Sahara.

Belgique : Sarah vit dans la hantise de se retrouver à la rue avec ses enfants

Alors qu’elle doit libérer un appartement situé à Anderlecht dans lequel elle vit avec ses quatre enfants au plus tard le 1ᵉʳ novembre, Sarah Kebbab, femme enceinte de six mois n’a toujours pas trouvé un nouveau logement. Elle craint de se retrouver à la...

Jusqu’à 47 degrés prévus au Maroc

Plusieurs régions marocaines comme Casablanca ou Rabat vont connaître une vague de chaleur de dimanche 11 juillet à demain, lundi 12 juillet 2021, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Aziz Akhannouch réagit à la mort du petit Rayan

Tombé mardi dans le puits familial dans la région de Chefchaouen, le petit Rayan a été extrait samedi par les secouristes. Malheureusement, le garçonnet est décédé.

Le Maroc pourrait retirer l’Algérie de sa liste de fournisseurs de gaz

La décision de l’Espagne de fournir du gaz au Maroc pourrait pousser celui-ci à retirer l’Algérie de sa liste de fournisseurs dans un avenir proche. Cette décision porte également un coup double à Alger qui espérait isoler Rabat et l’empêcher de tirer profit...

Marrakech : arrêtés pour avoir consommé de l’alcool dans une vidéo

Les éléments de la police judiciaire de Marrakech ont arrêté trois personnes ayant réalisé un clip vidéo dans lequel on pouvait les voir consommer de l’alcool dans un centre de santé public.

Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

La France joue désormais la fermeté face au Maroc, l’Algérie et la Tunisie qui ne permettent pas le retour de leurs ressortissants expulsés. Le ministre Gérald Darmanin affirme que tant ces pays ne reprennent pas leurs compatriotes, « on ne les accepte pas...

Voici les meilleurs employeurs de l’année au Maroc

Le programme international « Best Places To Work in Morocco 2022 » qui distingue les meilleurs employeurs de l’année au Maroc vient de dévoiler ses lauréats.

L’aéroport de Genève va relier le Maroc cet hiver

L’aéroport de Genève prévoit de desservir plus de 100 destinations dont le Maroc pendant la prochaine saison hivernale. Il propose des vols directs qui seront assurés par quelque 40 compagnies aériennes.