Maroc : les producteurs d’huile d’olive déçus

4 décembre 2021 - 08h40 - Ecrit par : A.T

En pleine campagne oléicole, les producteurs marocains d’huile d’olive et d’olives de table se préparent à de faibles rendements. Les pertes cette année sont estimées à 30 %, en raison de la pluviométrie.

L’embellie des années 2018 et 2019 est loin d’être atteinte et c’est la désolation dans les rangs des producteurs. De façon unanime, ces derniers s’accordent à reconnaitre que les estimations prévues cette saison ne seront pas malheureusement pas atteintes.

« C’est une année très particulière en termes de conditions climatiques puisqu’elle a été très marquée par la sécheresse, causant un problème dans la production des olives et donc de l’huile d’olive », a déclaré le responsable de l’agropole Olivier ENA Meknès, Noureddine Ouazzani, dans une interview accordée à SRNT News.

Conséquence, les agriculteurs devront s’attendre à une production entre 80 000 et 90 000 tonnes, alors qu’avec les précipitations, la production locale pourrait atteindre les 120 000 tonnes, a-t-il déclaré, ajoutant que « la qualité de l’olive est très moyenne cette année, surtout dans les « zones bour » qui sont des zones d’agriculture pluviale. Ce problème ne se pose par contre pas dans les terres bien irriguées qui nous ont permis d’obtenir des olives de bonne qualité et donc une huile très intéressante ».

« Notre priorité est d’abord que les gens réussissent à produire de l’huile d’olive, car pour la plupart des agriculteurs qui n’ont pas de moyens pour irriguer leurs terres, la quantité ainsi que la qualité de l’huile produite ne sont pas satisfaisantes comparées aux précédentes campagnes », a-t-il noté.

A lire  : Huile d’olive : le Maroc prépare son entrée sur le marché anglais

Par ailleurs, le responsable a évoqué le prix du litre, affirmant que le coût à l’international a connu une légère hausse passant de 2 euros en 2019 à 3,60 euros le kilogramme en 2021.

« La bonne nouvelle est que le Maroc commence petit à petit à élargir son marché d’exportations. Nous commençons à exporter aux États-Unis, car nous avons les accords de libre échange qui sont très importants. Et nous avons également commencé à toucher l’Europe, le Canada ainsi que la France. Le potentiel qualitatif de l’huile d’olive marocaine se développe de plus en plus », a-t-il conclu.

Tags : Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Le Maroc dépasse l’Espagne dans les exportations d’olives noires aux États-Unis

Le Maroc a augmenté ses exportations d’olives noires vers les États-Unis de 110 % de janvier à juillet 2021, dépassant de loin celles de l’Espagne qui ont chuté de 6 % au cours de...

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Maroc : augmentation de la production nationale d’olives malgré la sécheresse

Une forte hausse de la production d’olives a été enregistrée au Maroc durant la campagne agricole 2021-2022. Elle est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de...

L’huile d’olive marocaine à la conquête du marché anglais

Le Maroc entend booster ses exportations d’huile d’olive conditionnée sur le marché anglais. L’Agence de développement agricole (ADA) nourrit des réflexions sur le...

Nous vous recommandons

Maroc : les MRE invités à s’approprier le nouveau modèle de développement

Dans le cadre de la journée nationale des migrants, une communication a été organisée au profit des Marocains du monde au siège de la préfecture des arrondissements de Ben M’Sik à Casablanca.

Les joueurs marocains suivis de près par les clubs européens

Les joueurs marocains sont dans le viseur de plusieurs clubs européens qui suivront attentivement leurs différentes prestations à la Coupe d’Afrique des nations. Des recruteurs auraient même déjà pris contact avec Romain Saïss, le capitaine des Lions de...

Douane marocaine : un nouveau guide pour les MRE

Après les mesures portant sur l’accueil des Marocains du monde dans le cadre de l’opération Marhaba, la douane marocaine vient de publier un nouveau guide pour faciliter leur intégration.

Grosse saisie de la douane à Casablanca

Les éléments de la Brigade nationale de Douanes ont saisi une grande quantité de marchandises prohibées et sensibles suite à la perquisition de deux magasins à Casablanca.

Algérie : Said Chanegriha accuse à nouveau le Maroc

Le chef de l’armée algérienne Said Chanegriha a, une fois encore, mis en garde le Maroc qui, selon lui, multiplie sa provocation envers l’Algérie.

Israël va aider le Maroc à acquérir les avions de chasse F-35 auprès des États-Unis

Le Maroc demande à Israël de l’aider à convaincre les États-Unis de lui vendre les avions de chasse furtifs F-35.

L’Algérie finance la réalisation de la route reliant Tindouf à Zouerate en Mauritanie

L’Algérie est disposée à financer la réalisation du projet de route reliant Tindouf à Zouerate (Mauritanie) sur une distance de 773 km.

Au Maroc, le prix de l’essence flambe de nouveau

Les automobilistes marocains continuent de vivre une situation douloureuse. Le prix de l’essence devrait connaître une nouvelle hausse demain jeudi 16 juin 2022.

Le Maroc veut construire une base militaire à Al Hoceima

Le Maroc envisage de construire une nouvelle base militaire dans le nord du royaume, près de la ville d’Al Hoceima, pour accueillir « des unités et des systèmes de défense aérienne ».

Les touristes marocains de retour à Marbella

Les tourismes marocains sont de retour à Marbella sur la Costa del Sol, après deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Ils parcourent à nouveau les rues de la ville espagnole.