Maroc : les producteurs d’huile d’olive déçus

4 décembre 2021 - 08h40 - Ecrit par : A.S

En pleine campagne oléicole, les producteurs marocains d’huile d’olive et d’olives de table se préparent à de faibles rendements. Les pertes cette année sont estimées à 30 %, en raison de la pluviométrie.

L’embellie des années 2018 et 2019 est loin d’être atteinte et c’est la désolation dans les rangs des producteurs. De façon unanime, ces derniers s’accordent à reconnaitre que les estimations prévues cette saison ne seront pas malheureusement pas atteintes.

« C’est une année très particulière en termes de conditions climatiques puisqu’elle a été très marquée par la sécheresse, causant un problème dans la production des olives et donc de l’huile d’olive », a déclaré le responsable de l’agropole Olivier ENA Meknès, Noureddine Ouazzani, dans une interview accordée à SRNT News.

Conséquence, les agriculteurs devront s’attendre à une production entre 80 000 et 90 000 tonnes, alors qu’avec les précipitations, la production locale pourrait atteindre les 120 000 tonnes, a-t-il déclaré, ajoutant que « la qualité de l’olive est très moyenne cette année, surtout dans les « zones bour » qui sont des zones d’agriculture pluviale. Ce problème ne se pose par contre pas dans les terres bien irriguées qui nous ont permis d’obtenir des olives de bonne qualité et donc une huile très intéressante ».

« Notre priorité est d’abord que les gens réussissent à produire de l’huile d’olive, car pour la plupart des agriculteurs qui n’ont pas de moyens pour irriguer leurs terres, la quantité ainsi que la qualité de l’huile produite ne sont pas satisfaisantes comparées aux précédentes campagnes », a-t-il noté.

A lire  : Huile d’olive : le Maroc prépare son entrée sur le marché anglais

Par ailleurs, le responsable a évoqué le prix du litre, affirmant que le coût à l’international a connu une légère hausse passant de 2 euros en 2019 à 3,60 euros le kilogramme en 2021.

« La bonne nouvelle est que le Maroc commence petit à petit à élargir son marché d’exportations. Nous commençons à exporter aux États-Unis, car nous avons les accords de libre échange qui sont très importants. Et nous avons également commencé à toucher l’Europe, le Canada ainsi que la France. Le potentiel qualitatif de l’huile d’olive marocaine se développe de plus en plus », a-t-il conclu.

Tags : Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Le Maroc, 5ᵉ producteur mondial d’huile d’olive

Le Maroc atteindra une production de 140 000 tonnes d’huile d’olive d’après les prévisions de la société espagnole «  Juan Vilar  » pour la campagne agricole 2020-2021. Il sera ainsi...

Le Marocain consomme en moyenne 4 litres d’huile d’olive par an

Le Conseil oléicole international (COI) prévoit une baisse de la consommation mondiale de l’huile d’olive de 1,5 % au cours de la saison 2020-2021 par rapport à la campagne...

Olive : malgré la sécheresse, une récolte quasi record au Maroc

Au Maroc, la campagne agricole 2021/22 s’annonce très prometteuse grâce à une approche anticipative des producteurs. Une récolte record de 200 000 tonnes d’huile d’olive y est...

L’huile d’olive marocaine à la conquête du marché anglais

Le Maroc entend booster ses exportations d’huile d’olive conditionnée sur le marché anglais. L’Agence de développement agricole (ADA) nourrit des réflexions sur le...

Nous vous recommandons

Karim Benzema parle de l’impact du Ramadan sur son entraînement

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema s’est exprimé sur sa pratique religieuse, précisant que le ramadan n’influe pas sur son programme d’entrainement.

Le Maroc ferme son espace aérien ce soir

Tous les vols de passagers de et vers le Maroc seront suspendus dès ce lundi 29 novembre 2021 pour une durée de deux semaines, a annoncé l’Office national des aéroports (ONDA) sur son compte Twitter.

L’Algérie militarise sa frontière avec le Maroc

À l’heure où les relations diplomatiques sont tendues entre l’Algérie et le Maroc, Alger a placé sa frontière avec le royaume sous le contrôle de son armée. La fermeture de l’espace aérien avec son voisin serait aussi...

Bruxelles : deux marocaines en finale d’un concours scientifique international

Deux jeunes Bruxelloises d’origine marocaine ont mis au point une application pour aider les étudiants à faire leur choix professionnel. Leur innovation a été retenue à la finale d’un concours international.

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...

Deux Marocains tués par balles au Mali (vidéo)

L’ambassade du Maroc à Bamako fait savoir que deux camionneurs marocains ont été tués, samedi 11 septembre au Mali, un troisième est blessé et un quatrième s’en sort indemne. Une enquête sera bientôt ouverte pour élucider cette...

Air Arabia et Royal Air Maroc assurent le rapatriement entre le Maroc et l’Europe

Afin de permettre aux voyageurs bloqués au Maroc, suite à la suspension des liaisons aériennes en provenance et à destination du royaume, Air Arabia a programmé une cinquantaine de vols spéciaux entre le Maroc et plusieurs pays européens du 1ᵉʳ au 6...

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Maroc-Espagne : les liaisons maritimes reprennent début avril

Le trafic maritime entre le Maroc et le l’Espagne devrait reprendre début avril, après deux ans de suspension. Le premier ferry partira du port de Tarifa à destination du port de Tanger le 7 avril.

Maroc : génération « call center »

Au Maroc, les centres d’appels sont devenus la seule opportunité pour de nombreux jeunes diplômés à la recherche d’un emploi.