Au Maroc, les professionnels du tourisme aux abois

7 juillet 2020 - 10h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Face à l’absence de mesures concrètes pour sauver leur secteur, la Confédération nationale du tourisme (CNT) et la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) appellent à une réunion urgente à Rabat, avec le Comité de veille économique (CVE). Objectif : trouver des solutions adéquates à une crise qui perdure au grand dam des professionnels.

Ces deux principaux syndicats du secteur ont adressé, ce lundi, une correspondance au CVE, afin de susciter une réunion urgente, rapporte Maroc Hebdo. "Cela fait trois mois qu’on discute avec le ministère du Tourisme, sans aucun résultat, fulmine de colère un professionnel ayant requis l’anonymat. Aujourd’hui près de 80% des hôtels refusent d’ouvrir leurs portes. Il n’y a pas de demande et des régions sont toujours confinées. Nous ne pouvons pas continuer ainsi, nous avons souffert ces trois derniers mois et les choses semblent encore empirer sans que personne ne bouge le petit doigt pour nous venir en aide".

Si plusieurs hôtels refusent de reprendre leurs activités, c’est que les charges liées aux préparatifs de reprise, notamment celles relatives aux mesures de prévention et de sécurité face au covid-19 s’avèrent coûteuses, précise la même source. Il faut "entre 300 000 et 500 000 dirhams par établissement d’hébergement, ceci sans parler des charges liées au dépistage des employés", explique Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Hôtellerie

Aller plus loin

Tourisme : le Maroc, 7ᵉ pays le plus touché par la crise

Selon le dernier rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) publié le 1ᵉʳ juillet 2020, le tourisme international, en 4 mois de...

Maroc : à quand le plan de relance du tourisme ?

Le secteur touristique reprend vie progressivement, et les acteurs voient l’avenir avec optimisme, même si le plan de relance du gouvernement pour le secteur tarde à être dévoilé.

La relance du tourisme interne au cœur des préoccupations des professionnels du secteur

En vue de donner un nouveau souffle au tourisme, sévèrement touché par la crise sanitaire du covid-19, les comités régionaux du tourisme (CRT), regroupant les professionnels du...

Tourisme : Marrakech touchée en plein cœur par le coronavirus

Le secteur du tourisme au Maroc est en chute libre et entraîne avec lui l’économie marocaine qui y tire une part importante de ses revenus. La ville de Marrakech, qui en cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Maroc : le secteur du tourisme fait un retour en force

Avec l’Opération Marhaba 2022 et la reprise des activités touristiques, le secteur revient à un taux de récupération d’avant la crise sanitaire, selon le rapport mensuel de l’Office des changes publié le lundi 3 octobre.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.