Maroc : l’Etat garantit 50 milliards de dirhams de crédits pour la relance de l’économie

7 décembre 2020 - 06h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Au 4 décembre 2020, près de 50 milliards de dirhams ont été mobilisés au titre des crédits garantis, dans le cadre du plan de relance de l’économie nationale. C’est le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun qui l’a affirmé vendredi dernier à Rabat.

Les crédits garantis ont profité à 80 000 bénéficiaires, en majorité des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), a précisé le ministre, selon qui, le projet de loi permettant d’attribuer une personnalité morale au Fonds Mohammed VI pour l’investissement, a été élaboré et sera prochainement présenté devant la Chambre des Conseillers.

Ce sera l’occasion d’aborder les objectifs, mécanismes et domaines d’intervention de ce Fonds, ainsi que la gouvernance de sa gestion, a poursuivi Mohamed Benchaâboun, indiquant que le gouvernement est dans les derniers réglages pour le lancement, pour la première fois, d’une réforme structurelle des établissements et entreprises publics (EEP), via la transformation des établissements publics à caractère commercial en Sociétés anonymes et la liquidation ou la dissolution de celles dont la mission n’est plus avérée, en plus de la création des groupes ou de pôles sectoriels homogènes.

L’intérêt, explique le ministre, est que « ce chantier nous permettra d’augmenter l’efficacité du secteur public et de rationaliser les dépenses qui y sont associées ». En vue d’améliorer l’accès aux services publics, le gouvernement a fait l’option de simplifier les procédures administratives et d’aller vers leur digitalisation, a-t-il rassuré, ajoutant que « l’État a consenti des efforts considérables pour réduire les délais de paiement au profit des entreprises ». Pour preuve, a déclaré l’argentier du Royaume, les délais de paiement des marchés publics ont été ramenés de 144 jours en 2016 à 37 jours en 2019.

Sujets associés : Investissement - Prêt - Ministère de l’Economie et des Finances

Aller plus loin

Maroc : les crédits bancaires en nette hausse à fin mars

Les crédits bancaires alloués se sont établis à 948,42 milliards de dirhams au premier trimestre 2021, soit une hausse de 29,94 milliards de dirhams par rapport à la même...

Le Maroc bientôt dans le top 50 des meilleures économies du monde

Le Maroc a réalisé des bonds qualitatifs au plan économique au cours des dix dernières années, et ambitionne de figurer sur la liste des 50 meilleures économies mondiales.

Voici les nouvelles conditions d’octroi de crédits aux particuliers en 2021

De nouvelles recommandations de Bank Al-Maghrib (BAM) sont attendues en début de l’année 2021. Elles concernent les conditions d’octroi de crédits par les banques et des...

Un prêt urgent pour le Maroc

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) octroie 100 millions d’euros au Maroc afin de l’aider à faire face à certains besoins urgents nés de la pandémie du Covid-19. Le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : légère baisse du taux de chômage à fin juin

Le taux de chômage au Maroc a baissé de 0,4 point à fin juin au niveau national, selon la ministre de l’Économie et des finances.

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...