Le Maroc a subventionné le renouvellement de 56 000 taxis

2 juin 2022 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministre marocain de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, a indiqué que le programme de renouvellement des taxis est un succès. Chiffres à l’appui, il a précisé que près de 56 000 véhicules neufs ont été renouvelés et mis en circulation.

C’est en réponse à une question orale que le ministre de l’Intérieur a déclaré à la Chambre des représentants, que depuis le lancement du programme de renouvellement des taxis, quelque 56 000 demandes de renouvellement de petits et grands taxis ont été approuvées.

À lire : Maroc : encore 2 milliards pour renouveler les taxis

Toujours selon les chiffres avancés par Abdelouafi Laftit, le Maroc compte 77 100 taxis, soit 44 600 grands taxis et 32 500 petits taxis, et 150 000 conducteurs professionnels. Dans une note circulaire adressée récemment aux autorités locales, aux walis et aux gouverneurs, les nouvelles conditions et critères pour l’exploitation des agréments de taxis y sont clairement définis. Désormais, seuls les conducteurs professionnels, titulaires d’un permis de confiance et de la carte de conducteur professionnel, peuvent prétendre aux contrats de délégation des permis d’exploitation des taxis avec les bénéficiaires des agréments.

À lire : La prime à la casse pour les taxis marocains prolongée

Au cours de son intervention, le ministre a souligné que son département a élaboré une stratégie de travail qui repose sur cinq piliers que sont : l’amélioration des mécanismes de régulation et de contrôle du secteur, le renforcement de la professionnalisation du métier, la modernisation et l’amélioration des services proposés, la formation et la valorisation des compétences des chauffeurs professionnels et la mise à niveau du système d’information de la gestion du transport par taxis.

Sujets associés : Transports - Abdelouafi Laftit - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

La prime à la casse pour les taxis marocains prolongée

Alors qu’elle devait prendre officiellement fin en octobre dernier, la prime de renouvellement des taxis vient d’être prolongée par le gouvernement.

Taxis : le Maroc réglemente la profession

Le ministère de l’Intérieur a annoncé une série de mesures dédiées à la gestion du transport par taxi en vue de garantir davantage de professionnalisme et de meilleures conditions.

Marrakech met de l’ordre dans les prix de taxi à l’aéroport

Les touristes étrangers arrivant à Marrakech pourront désormais se renseigner et payer les prix des transports de taxi dans un guichet unique qui est mis à leur disposition à...

Maroc : nouvelle menace de grève générale des taxis

Pour protester contre le «  mutisme du gouvernement face à leurs revendications  », les propriétaires de taxi menacent d’observer une grève nationale à compter du 25 juin prochain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Urbanisme au Maroc : vers le renforcement des opérations d’inspection

Les ministères de l’Intérieur et de l’habitat veulent renforcer les opérations d’inspection menées dans le domaine d’urbanisme. De nouveaux contrôleurs seront nommés.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Nabila Mounib défend Annahj Addimocrati

La députée PSU, Nabila Mounib, a dénoncé le traitement infligé au Parti Ennahj Addimocrati par le gouvernement, appelant le ministère de l’Intérieur à « mettre fin à toutes les formes de restrictions et à respecter « son droit légitime de tenir son...