Maroc : les SDF meurent dans l’indifférence totale en ces temps de Covid-19

14 janvier 2021 - 10h00 - Ecrit par : J.K

La situation des sans domicile fixe (SDF) devient de plus en plus préoccupante au Maroc. Ces derniers jours, deux sont décédés à cause du froid critique que vit actuellement le pays, et le troisième a été emporté dans la rue et dans l’indifférence totale des autorités, par une infection au coronavirus.

Dans un espace public près de la mosquée Al-Massira dans le quartier de Yaqoub El Mansour, un premier SDF, toussotant et vivant dans la rue comme plusieurs autres, est conduit par des jeunes du quartier à l’hôpital, où il a été testé positif au coronavirus. Malgré cela, il a été renvoyé « chez lui dans la rue », où il décèdera un jour plus tard, dans l’indifférence totale et surtout, celle des autorités sanitaires, fait part Hespress, ajoutant que, deux autres ont succombé au froid. Voilà qui expose la condition vulnérable des SDF au Maroc, surtout en cette période hivernale où la température descend à des niveaux extrêmement bas, les exposant à plusieurs types de risques pour leur santé.

Mais, « quelles que soient les raisons de la justification de la présence de ces personnes dans la rue, il est totalement inacceptable que nous atteignions un stade où nous les regardons mourir à cause du froid », s’est indignée Nisrine Louzi, présidente de l’Association « Nous sommes tous avec vous ». Bien que les autorités aient ouvert un certain nombre de salles publiques et des écoles pour loger les personnes vivant dans la rue dans le contexte de la crise sanitaire, ces dernières se sont à nouveau retrouvées à la rue, après la reprise des activités dans ces centres. Mais depuis, les autorités ne sont plus revenues sur les conditions de leur hébergement.

Pour la présidente de l’association, « si les SDF sont soumis à des négligences de la sorte, au laxisme et au désintéressement total et plus, c’est parce qu’elles ne sont pas des voix électorales », déplore-t-elle, soulignant « qu’une infime partie des attentions qu’ils reçoivent pendant la saison hivernale, est souvent temporaire et est juste de l’ordre du « m’as-tu vu », et après cela, le déluge ». Ces groupes vulnérables de citoyens marocains « ne comptent pour rien dans notre société, c’est malheureux et indigne », s’est-elle révoltée.

Tags : Santé - Pauvreté - Décès - Météo Maroc - Alerte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : des SDF protégés du coronavirus

Face à la pandémie de COVID-19, l’Entraide nationale en partenariat avec les autorités locales et des organisations de la société civile mène une opération de relogement des...

Les SDF et les migrants, des laissés-pour-compte en cette période de confinement

Ils sont presque un millier de sans-abris d’origine marocaine et subsaharienne qui, en ces temps de crise sanitaire, vivent dans la précarité et ne trouvent pas de quoi subvenir...

Maroc : un SDF tué, deux SDF arrêtés

Deux vagabonds ont été arrêtés par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès. Ils seraient impliqués dans une tentative de vol avec coups et blessures ayant...

"Spain got talent" : des enfants SDF marocains font pleurer jury et spectateurs

La participation de mineurs marocains issus des centres d’accueil de Melilla à l’émission, "Got talent España", a créé une grande émotion chez les juges, les spectateurs et les...

Nous vous recommandons

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment des voyages au Maroc.

Des MRE arnaqués par un notaire à Marrakech

Un mandat d’arrêt national a été émis contre un notaire accusé d’avoir détourné plus de 20 millions de dirhams appartenant à ses clients (MRE et personnes vivant au Maroc). Ces derniers ont d’ailleurs manifesté lundi 7 mars devant le siège de la Commission...

Tanger à deux doigts de l’effondrement sanitaire

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés continue de progresser à Tanger, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Les autorités locales ont décidé de serrer la vis.

Industrie ferroviaire : une nouvelle usine va créer 1000 emplois au Maroc

Le Maroc est en discussion avec une entreprise de fabrication d’équipements ferroviaires pour la mise en œuvre d’un projet qui emploiera 1 000 personnes.

Maroc : il se fait passer pour une femme pour passer l’examen

L’étudiant qui s’était fait passer pour une jeune femme afin de passer les examens de fin d’année à la place d’une de ses amies, est désormais fixé sur son sort. Le tribunal de première instance de Mohammedia a rendu son verdict il y a quelques...

CAN de Handball au Maroc : la Confédération africaine donne raison à l’Algérie

Initialement prévue du 13 au 23 janvier 2022 à Guelmim et Laâyoune, la 25ᵉ Coupe d’Afrique des Nations seniors hommes débutera en juin prochain. Après avoir accepté le recours de l’Algérie qui a boycotté cette grand-messe sportive en raison du lieu choisi pour...

Casablanca : deux banquiers détournent 40 millions de dirhams

Deux banquiers sont accusés d’avoir détourné plus de 40 millions de dirhams des comptes de l’un de leurs clients. Ce dernier, un commerçant, a été arrêté pour escroquerie et émission de chèques sans provision.

Maroc : vers un nouveau bras de fer entre parents d’élèves et écoles privées ?

Les écoles privées ont invité les parents d’élèves à payer les frais de scolarité du mois de juillet, le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports ayant décidé que les cours se poursuivent jusqu’à ce mois au lieu de juin. Mais ceux-ci...

Les frères Mmaee ont choisi le Maroc par amour

Au nombre des joueurs qui feront leurs premiers pas avec les Lions de l’Atlas dans une compétition continentale, il y a Samy et Ryan Mmaee. Deux frères d’origine camerounaise qui ont rejoint la sélection marocaine pour la CAN qui débute ce dimanche 9...

La ligne maritime entre le Maroc et le Portugal avant la fin du mois ?

Une nouvelle ligne maritime va relier le port de Portimão au Portugal à celui de Tanger Med pour faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les premiers voyages pourraient démarrer à la fin de ce mois de...