Recherche

Un Marocain handicapé en passe d’être expulsé de Belgique

© Copyright : DR

12 septembre 2020 - 10h00 - Société

Un jeune Marocain est sur le point d’être expulsé parce que les autorités belges refusent de lui renouveler sa carte de résidence. C’est la consternation au sein de la communauté qui a formé un comité pour le soutenir.

Les arguments ne manquent pas au comité de soutien à Abdel, ce jeune marocain handicapé qui habite à Marche-en-Famenne depuis octobre 2014 et y est parfaitement intégré, relate la Dernière heure.

"A la suite d’un accident, Abdel a été amputé d’une partie de la jambe gauche, à l’âge de 12 ans", explique le comité de soutien. " Il porte une prothèse en dessous du genou. En Belgique depuis six ans, il a appris à lire et à écrire en français. Il a, par ailleurs, suivi des cours de lutherie, à Marche-en-Famenne, avec l’espoir d’exercer le métier de réparateur-luthier. Il a également suivi une formation de chef d’entreprise."

Tenu de renouveler chaque année sa carte de résidence c’est la première fois qu’il essuie un refus de l’office des étrangers. Son handicap ne lui permettant de rester longtemps debout et sa scolarité insuffisante, il ne peut prétendre à un emploi dans un cadre confortable. Ainsi, son retour au Maroc ne lui garantit aucune opportunité.

Mais ici la loi c’est la loi. "S’il n’est pas dans les conditions pour rester en Belgique, la commune ne peut s’opposer à une décision prise par l’office des étrangers. La seule solution pour lui serait de trouver rapidement du travail en Belgique." conclut le bourgmestre de Marche-en-Famenne, André Bouchat.

Mots clés: Etude , Expulsion , Intégration , Jeunesse

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact