24 ans de prison pour un Marocain qui a tué son ex-femme en Espagne

6 novembre 2022 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.T

Jugé pour le meurtre de son ex-épouse par le tribunal supérieur de Huesca, en Espagne, un Marocain a écopé de 24 ans de prison.

Le drame s’est produit le 20 juin 2021 à Barbastro, dans la province d’Aragon (Nord de l’Espagne). L’accusé, Abdelkader M., a poignardé à mort son ex-épouse devant leurs trois enfants. Il a été interpellé et placé en détention, rapporte Cadena Ser, précisant que l’homme a été finalement condamné à 24 ans de prison.

L’accusé a pour interdiction de s’approcher de ses enfants et de la famille de la victime pendant 34 ans, soit 10 ans de plus que la peine de prison prononcée, mais réduit de moitié l’indemnisation d’un million d’euros demandée par le ministère public pour les proches de la femme assassinée.

A lire : Espagne : un Marocain condamné pour enlèvement et agression sur son ex-femme

Commentant la sentence, le tribunal a estimé que le prévenu était pleinement conscient de ses actes au moment où il a assassiné son ex-femme, Hasna, qui avait réussi à obtenir le divorce après de nombreuses plaintes pour violences conjugales. 

Le juge a également affirmé que l’individu a agi dans une perspective de domination et de pouvoir sur son ex-épouse découlant de la culture dans laquelle il avait grandi, et avec le motif ultime causé par le refus de la victime de vendre la maison dans laquelle elle vivait avec ses enfants en vue de partager l’argent.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Décès

Aller plus loin

Espagne : un enfant marocain sauve in extremis sa maman

La Garde civile a arrêté à Torrijos (Tolède) un Marocain accusé d’avoir tenté de tuer son ex-femme en présence de leur fils de 9 ans.

Espagne : la Marocaine tuée par son ex-mari avait pourtant porté plainte

La Marocaine tuée par son ex-mari à Adeje, dans la région de Tenerife, est la quatrième victime de violence sexiste en Espagne. Elle avait refusé de témoigner contre son...

Mort d’un Marocain dans un terrible accident en Espagne

Un Marocain a perdu la vie samedi à Vilagarcía après que sa voiture a chuté dans un ravin de six mètres de profondeur.

Un Marocain, malade mental, poignarde à mort son ex-femme en Espagne

Le tribunal d’instruction de Barbastro a retiré vendredi le droit parental au Marocain qui a poignardé à mort son ex-femme Hassna A, 35 ans, également d’origine marocaine,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.