Un jeune Marocain victime d’agression en Espagne

10 août 2021 - 23h00 - Ecrit par : A.S

La police a arrêté samedi un individu pour avoir poignardé deux jeunes hommes dont un Marocain à Oviedo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Il a été placé en détention provisoire sur ordre du juge du tribunal d’instruction, en attendant son procès prévu en octobre.

Le juge a décidé de placer l’accusé en détention provisoire en raison de son casier judiciaire assez chargé, de la gravité des faits qui lui sont reprochés et du fait qu’il n’ait pu fournir une adresse à laquelle envoyer les convocations judiciaires. Selon son avocat, Fernando Ángel de la Fuente, cette décision du juge est « une honte », vu que son client n’a fait que se défendre. Il estime aussi « exagérée » la demande du parquet de condamner son client à cinq ans de prison pour un crime de coups et blessures graves, même s’il reconnaît que ce dernier a été déjà attaqué en justice plus d’une dizaine de fois pour violences sexistes par son ex-femme, fait savoir La Nueva España.

À lire : Un Marocain entre la vie et la mort après une agression à Majorque

De la Fuente plaide la légitime défense pour son client. À l’en croire, les deux jeunes victimes auraient tenté de voler le sac à main de l’accusé qui s’est défendu, mais pas avec un couteau. L’avocat nie l’utilisation de cette arme blanche par son client pour poignarder les présumées victimes. « Il les connaissait avant, car ils avaient déjà volé son portefeuille à une autre occasion… Quand ils ont été retrouvés, l’arme était sur le sol et avant de tirer des conclusions, il faudra prendre des empreintes digitales », a expliqué la défense, affirmant que pour le moment, il est impossible de prouver la propriété du couteau.

De leur côté, les deux victimes présumées, un homme de 25 ans originaire d’Oviedo et un Marocain d’une vingtaine d’années, se sont limitées à déclarer que l’accusé les a agressés par-derrière et que contrairement aux déclarations de l’avocat de la défense, elles ne connaissaient pas leur agresseur. Celui-ci, pour sa part, a déclaré avoir été agressé avec des objets tranchants comme du verre et subi des blessures à la main, au bras et au genou.

À lire : Un Marocain victime d’une agression homophobe à Madrid

Les deux parties confronteront leurs arguments au procès prévu le 21 octobre prochain. En attendant, les policiers continuent d’enquêter et de recueillir des preuves en vue d’identifier le propriétaire de l’arme blanche, car lorsque les éléments de la police locale sont arrivés sur les lieux de l’agression, les deux présumées victimes ainsi que l’accusé se trouvaient tous allongés sur le sol et aucun d’entre eux ne portait l’arme à ce moment-là.

Les présumées victimes, qui ont bénéficié de soins à l’hôpital, se portent bien et ont déjà rejoint leurs domiciles. L’accusé, également blessé, a été soigné par les agents de santé pour ses blessures à la main, indiquent des sources proches du dossier.

Tags : Espagne - Droits et Justice - Violences et agressions

Aller plus loin

Un MRE d’Espagne victime d’une agression homophobe à Kénitra

Alors qu’il était à Kénitra pour rendre visite à sa famille, Ismail, un jeune marocain résidant à Barcelone, a été violemment agressé par un groupe d’individus en raison de son...

Un Marocain victime d’agression raciste en Espagne

Un Marocain a été victime d’une agression xénophobe en mai dernier à Artà (Îles Baléares). L’auteur présumé de cet acte risque deux ans de prison.

Un Marocain victime d’une agression raciste en Espagne

Un Espagnol de 27 ans a été arrêté et placé en détention provisoire pour avoir agressé un Marocain et renversé avec sa voiture plusieurs personnes près de Saragosse. Il est accusé de...

Bruxelles : une Marocaine poignardée en pleine rue par son ex-mari

Une femme d’origine marocaine a été poignardée, samedi soir, par son ex-mari à Molenbeek-Saint-Jean à Bruxelles. L’homme lui a asséné plusieurs coups de...

Nous vous recommandons

Israël : la diaspora en Australie échange sur la normalisation des relations avec le Maroc

Les Israéliens de la diaspora australienne se sont retrouvés à Canberra pour mener des réflexions sur les nouvelles opportunités qu’offre la normalisation des relations entre le Maroc et leur pays, l’Israël. Une rencontre à laquelle a pris part l’ambassadeur...

Belgique : du changement dans la taxation des biens appartenant aux MRE au Maroc

La Belgique a révisé la taxe sur les biens immobiliers que les Belges ou les Belgo-Marocains possèdent à l’étranger. Voici ce qui change.

Gazoduc algérien : l’Espagne craint de graves conséquences sur le Maroc

L’Espagne est préoccupée par l’intention de l’Algérie de renoncer au gazoduc qui l’alimente depuis vingt ans via le Maroc. Bien plus, la péninsule ibérique redoute l’énorme perte que subiraient les trois pays si le gazoduc Maghreb-Europe n’est pas renouvelé...

Expulsion de Mineurs marocains : l’Eglise espagnole condamne

La Conférence épiscopale espagnole demande au gouvernement de « garantir avant tout la vie et la sécurité des mineurs », conformément aux lois nationales et conventions internationales, lesquelles exigent « leur consentement » avant tout éventuel...

David Govrin bientôt remercié ?

Le chargé d’affaires d’Israël à Rabat, David Govrin est sous le feu des critiques et pourrait bientôt quitter le Maroc. Il lui est reproché notamment de ne s’être pas montré à la hauteur des attentes.

Le Polisario invente un bombardement à Smara (vidéo)

Une source locale a démenti tout bombardement visant Smara suite à la diffusion des images d’explosions qui se seraient produites dans les encablures de la ville du Sahara marocain, samedi.

Ligne Portimão-Tanger : un projet mort-né ?

Le projet de lancement de la ligne maritime entre Portimão et Tanger semble voué à l’échec. Isilda Gomes, maire de la vile portugaise affirme que ce projet commence à « perdre de l’intérêt. »

Huelva va lancer une ligne maritime avec le Maroc

La présidente de l’Autorité portuaire de Huelva (APH), Pilar Miranda, a annoncé sur une radio locale que le port lancera de nouvelles lignes régulières avec le Maroc en 2022 afin de fluidifier le trafic de matières premières et de produits...

Autoroute du Maroc croule sous plus de 40 milliards de DH de dettes

Un rapport sur les établissements et les entreprises publics révèle qu’à fin 2020, les dettes de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc ont dépassé 40 milliards de DH, avec des investissements chiffrés à seulement 921 millions de DH. Un taux...

Emirates recrute, le Maroc concerné

Emirates veut recuter 6000 membres d’équipage, des navigants au sol en passant par les ingénieurs, afin d’être opérationnelle à la reprise post-Covid19.