Recherche

Des Marocaines, dans l’enfer de la prostitution à Dubaï

© Copyright : DR

19 février 2020 - 14h20 - Monde

Bon nombre de Marocaines sont victimes de la traite des êtres humains à Dubaï. Alors qu’elles regagnent les Emirats arabes unis dans l’intention d’obtenir un emploi décent, elles tombent dans des réseaux de prostitution et de proxénétisme marocains.

Des Marocains qui "vendent" des Marocaines aux mafias russes aux Emirats arabes unis. Une hypothèse improbable mais vérifiée. Ces Marocaines, en quête de mieux-être social, se retrouvent dans des situations très délicates : elles sont manipulées, violentées, torturées, violées par leurs compatriotes, rapporte Assabah. Ces derniers les "vendent" ensuite aux mafias russes. À leur tour, les mafieux russes les enferment dans des appartements et leur retirent leurs passeports et leurs téléphones portables.

L’une des victimes a confié que leurs compatriotes leur ont promis de travailler dans des salons de coiffure. Mais une fois arrivées à Dubaï, elles font face à la prostitution. Selon ses dires, les membres de ces réseaux de prostitution et de proxénétisme leur font croire que "les femmes qui sont devenues célèbres dans le monde des affaires, ont démarré leur carrière dans ce monde de la prostitution".

Une autre victime raconte que ces Marocaines sont séquestrées, droguées et soumises à la prostitution, sous les ordres de vigiles qui les tiennent en laisse. Ces réseaux de prostitution et de proxénétisme marocains ciblent les femmes, généralement issues des milieux défavorisés au Maroc, et qui ont un faible niveau d’instruction.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact