Les Marocains boudent Sebta et Melilla depuis l’imposition des visas

30 janvier 2023 - 12h55 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Espagne a durci les contrôles aux frontières de Sebta et Melilla pour les Marocains, réduisant considérablement le nombre de voyageurs en provenance du royaume vers les villes autonomes.

Avant la fermeture des frontières en mars 2020 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, environ 30 000 personnes et 10 000 véhicules arrivaient chaque jour à Sebta en provenance de Tétouan au Maroc. Après le durcissement des conditions d’entrée, à peine 3 000 voyageurs étaient enregistrés par jour, selon les données fournies par la mairie et confirmées par la Délégation gouvernementale à El Correo Gallego.

Le constat est le même à Melilla où « 30 000 à 35 000 personnes et 4 000 véhicules en provenance de Nador au Maroc entraient par jour en moyenne » dans la ville en 2020, contre 5 500 personnes et 1 500 véhicules en moyenne aujourd’hui, selon les chiffres de la délégation gouvernementale à Melilla. Les Espagnols, par contre, peuvent entrer au Maroc en présentant et en tamponnant leurs passeports.

À lire : Sebta plaide pour le maintien de l’obligation de visa aux Marocains

Depuis la réouverture des frontières marocaines en mai, après la reconnaissance par Pedro Sánchez du plan marocain d’autonomie du Sahara, les conditions d’entrée ont été renforcées pour les résidents de Tétouan et Nador qui doivent désormais avoir un visa ou un permis de travail spécial avant d’entrer à Sebta et Melilla pour aller travailler.

Cette mesure d’obligation de visa aux Marocains a été prorogée le 13 décembre par le secrétaire d’État à la Sécurité. Dans sa note publiée au journal officiel (BOE), il a été convenu de « maintenir la fermeture partielle temporaire des postes terrestres permettant l’entrée et la sortie de l’Espagne par les villes de Ceuta et Melilla », et ce « jusqu’à l’entrée en vigueur d’un nouveau régime de circulation transfrontalière » qui pourrait être adopté par le Maroc et l’Espagne lors de la réunion de haut niveau à Rabat.

Sujets associés : Espagne - Nador - Tétouan - Ceuta (Sebta) - Melilla - Visa

Aller plus loin

Sebta veut une frontière « normale » avec le Maroc

Le président du gouvernement de Sebta, Juan Vivas, a déclaré mardi que le renforcement de la frontière avec le Maroc sera l’une de ses priorités jusqu’aux prochaines élections...

Sebta plaide pour le maintien de l’obligation de visa aux Marocains

Sebta souhaite le maintien de l’obligation de visa aux voyageurs marocains pour contrôler le transit à la frontière de Tarajal.

Sebta et Melilla : l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé d’un mois à compter de ce mercredi 15 juin, la mesure exigeant aux Marocains le visa avant d’entrer à Sebta et Melilla.

Le Maroc bloque la délivrance de visa pour les époux étrangers des Marocaines

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine a fourni des explications sur le refus du Maroc de délivrer de visas aux époux étrangers de...

Ces articles devraient vous intéresser :