Les Marocains des États-Unis en colère contre Royal Air Maroc

22 mai 2023 - 20h10 - Economie - Ecrit par : S.A

Excédés par la flambée des prix pratiqués par Royal Air Maroc (RAM) pour les vols entre le Maroc et les États-Unis, les Marocains résidant au pays de l’oncle Sam expriment leur colère. Les appels au boycott de la compagnie se multiplient sur les réseaux sociaux.

« Le prix des billets de Royal Air Maroc est très exagéré depuis les États-Unis’vers le Maroc : 2 000 $ », fustige un internaute marocain sur Twitter. Et de l’Europe vers le Maroc entre 450 € et 600 € et Dieu seul sait pourquoi le Maroc est devenu l’un des pays les plus chers du monde ». En mai 2023, un billet aller-retour entre l’aéroport international Washington-Dulles et Mohammed V à Casablanca coûte la somme astronomique de 2 260 dollars en classe économique. Sur Facebook, un autre internaute marocain appelle, lui, RAM à revoir ses tarifs entre le Maroc et les États-Unis. « Un message de la communauté marocaine à Royal Air Maroc @RAM_Maroc Veuillez reconsidérer vos prix. […] Nous sommes la communauté résidant en Amérique et au Canada.  ».

À lire : Royal air Maroc : succès pour les billets dédiés à la Coupe du monde

Cette hausse des prix des billets empêche certains Marocains résidant aux États-Unis de rentrer au Maroc. C’est le cas d’un MRE qui s’est confié à Morocco World News sous le couvert d’anonymat. Il dit se trouver dans l’incapacité de payer des tarifs exorbitants et a donc décidé de se rendre en Espagne plutôt qu’au Maroc cette année. Il souligne la différence significative entre un vol Royal Air Maroc de Washington ou New York à Casablanca, dont le prix est d’environ 1 800 dollars, et un vol Iberia de Washington ou New York à Madrid, dont le prix est d’environ 800 dollars.

À lire : Offres spéciales Royal Air Maroc pour les vols États-Unis-Maroc

« Royal air Maroc fonctionne selon une logique purement commerciale, ce qui est incompatible avec les politiques publiques promues par l’État à l’égard de la diaspora marocaine, dénonce Youssef Saoud, un data miner marocain travaillant à Washington DC, dans un message publié sur Facebook. Il est tout à fait naturel que l’entreprise donne la priorité au service de cette catégorie spécifique de Marocains. Il ne faut pas y voir une simple transaction financière, mais plutôt un moyen pour un groupe de contribuer à l’autre en facilitant les visites par des incitations fiscales et d’autres mesures appropriées. »

À lire : Des clients de Royal Air Maroc en colère

Les plaintes des MRE semblent recevoir un certain écho du côté de la compagnie aérienne. Une source de Royal Air Maroc a déclaré que la compagnie explorerait la possibilité de réduire les prix.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - États-Unis

Aller plus loin

Offres spéciales Royal Air Maroc pour les vols États-Unis-Maroc

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) propose des offres exceptionnelles cet été pour ses vols reliant trois villes américaines à Casablanca.

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

Des clients de Royal Air Maroc en colère

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) n’a pas honoré jusque-là sa promesse de distribuer de nouveaux billets à ses clients dont les vols avaient été suspendus après...

Royal Air Maroc loue des avions, voici les noms des compagnies

La compagnie aérienne Royal Air Maroc a loué un Airbus A330-200 pour renforcer ses opérations cet été. L’avion, exploité par Air Belgium, sera déployé entre Casablanca et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Première édition de la Morocco Golf Cup : le Maroc attire les joueurs belges

Sous le parrainage de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la première édition de la Morocco Golf Cup se disputera, tout au long cette saison 2023, dans différents clubs du royaume et réunira...

Royal Air Maroc va prendre possession de ses nouveaux avions

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de développement, Royal Air Maroc (RAM) s’apprête à louer cinq Boeing 737 chez Air Lease Corporation (ALC) pour un montant de 300 millions de dollars. Les appareils devraient être livrés en 2024.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Royal Air Maroc rêve grand

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a choisi d’aller plus loin. En témoignent ses nouvelles ambitions pour son activité long-courrier.

Contre la France, Royal Air Maroc mobilise 30 avions

Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir mis en place un dispositif spécial afin de faciliter le déplacement à tous les Marocains qui souhaitent se rendre au Qatar. Les Lions de l’Atlas affrontent mercredi prochain la France, en demi-finale de la Coupe du...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Royal Air Maroc : de nouveaux vols spéciaux pour les supporters marocains

Les Lions de l’Atlas affrontent samedi 10 décembre le Portugal en quarts de finale du Mondial et Royal Air Maroc est au rendez-vous comme lors des phases précédentes de la compétition. En prévision à cette rencontre, un nouveau programme de vols...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Mauvaise passe pour Royal Air Maroc

Selon le ministère du Budget, Royal air Maroc (RAM) devrait connaître un manque à gagner de 2,7 milliards de dirhams, cette année, en raison de la hausse incontrôlée des prix du kérosène. Cette tendance devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2023, si...

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.