Marrakech : six individus interpellés pour possession de drogue

3 juin 2020 - 20h00 - Ecrit par : S.A

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont procédé, mardi, à l’arrestation de six individus, âgés entre 19 et 23 ans. Ils seraient impliqués dans une affaire de vol d’un objet saisi, et poursuivis pour violation de l’état d’urgence sanitaire et possession de drogue et de psychotropes.

L’un des suspects avait été interpellé par une patrouille de la police pour violation flagrante de l’état d’urgence sanitaire, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Au moment de son arrestation, le prévenu avait abandonné la moto qu’il conduisait sur la voie publique, avant de prendre la fuite.

L’arrondissement de police territorialement compétent a ouvert une enquête préliminaire au sujet de cette affaire et saisi la moto pour les besoins de l’enquête, poursuit la même source, notant que les mis en cause avaient pris possession de la moto saisie et l’ont cachée dans une maison.

Les recherches et investigations menées se sont avérées fructueuses : les suspects ont été identifiés et interpellés, la moto récupérée. De même, les enquêteurs ont procédé à la saisie d’une quantité de résine de cannabis et de comprimés psychotropes qui se trouvaient en leur possession.

En attendant d’élucider cette affaire, les mis en cause ont été placés en garde à vue.

Tags : Marrakech - Drogues - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Vol - Arrestation

Aller plus loin

Vaste opération anti-drogue à Marrakech

La police a mené ces dernières semaines une vaste opération de démantèlement de réseaux de trafic de drogue dans la ville de Marrakech. Plusieurs trafiquants ont été arrêtés et...

Nous vous recommandons

Mentions légales

(Le siège de la société éditant Bladi.net est en cours de transfert en France. Cette procédure est actuellement en cours au Maroc et devrait être finalisée, nous l’espérons, rapidement.

Zidane, futur entraîneur de Hakimi ?

Suite au départ annoncé de Mauricio Pochettino du PSG, l’ancien footballeur et coach du Real Madrid a été contacté pour remplacer le technicien argentin à la tête de l’équipe parisienne. Zinedine Zidane semble très emballé par la proposition et pourrait...

Divorce de Loubna Abidar

L’actrice marocaine Loubna Abidar vient d’annoncer le divorce d’avec son mari après quatre ans de vie commune.

L’Algérie déroutée par le soutien américain au Maroc

La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis et son appui militaire au royaume seraient à la base de l’animosité de l’Algérie envers le Maroc.

Triste fin d’un aigle qui a volé au-dessus du Maroc

Un aigle de Bonelli, bagué dans l’Aude en 2019, et équipé d’une balise, a été retrouvé mort près de Perpignan après un incroyable parcours qui l’a amené notamment en Espagne, Portugal, au Maroc et en Mauritanie.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle l’ensemble des musulmans à voter massivement lors de l’élection présidentielle d’avril prochain, afin de sanctionner les candidats qui les « fustigent, les chantres du racisme et ceux qui...

France : du cannabis marocain dans des tomates cerises

Les policiers français ont intercepté dans le Centre de la France un camion transportant plus de 200 kilos de résine de cannabis marocain dissimulés dans des tomates cerises à destination du Royaume-Uni. La marchandise a été saisie et cinq personnes ont...

Le test PCR n’est plus obligatoire pour les voyageurs vaccinés arrivant au Maroc

Les voyageurs vaccinés en provenance des pays de la liste A n’ont plus besoin de présenter un test PCR de moins 48 heures à leur arrivée au Maroc. C’est ce qu’indique le nouveau protocole sanitaire publié par le ministère de la Santé, ce...

Les raisons du boycott des dattes algériennes au Maroc

À quelques jours du début du ramadan, une nouvelle campagne de boycott des dattes algériennes a été lancée au Maroc parce qu’elles représenteraient un grand danger pour la santé.

L’absence de MRE fait chuter le chiffre d’affaires des « chouwafates »

Depuis deux ans, la crise sanitaire liée au coronavirus produit un impact négatif sur l’activité des chiromanciennes, aussi appelées « chouwafates ». Leur moral a commencé à décliner.