Maroc : Deux condamnations à mort à Marrakech

2 septembre 2015 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : J.L

Deux jeunes marocains ont été condamnés à la peine de mort par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech, pour avoir attaqué des automobilistes sur l’autoroute reliant Marrakech et Chichaoua, provoquant la mort de toute une famille en avril dernier.

Les accusés âgés de 24 et 26 ans, sont poursuivis pour formation d’une bande criminelle. Ils attaquaient les usagers de l’autoroute et entravaient la circulation non loin de Chichaoua.

Les mis en cause avaient jeté une grosse pierre sur une voiture, blessant grièvement le conducteur, dont toute la famille est morte dans ce dramatique accident après le renversement du véhicule.

Les braqueurs attaquaient les véhicules sur cet axe autoroutier très tôt le matin. Dès que les voitures s’arrêtaient ou se renversaient, ils se dirigeaient vers elles pour voler les passagers, avant de prendre la fuite.

Même si le gouvernement marocain n’est pas favorable à l’abolition de la peine de mort, aucune exécution n’a été prononcée dans le pays depuis 1993. A ce jour, environ 113 personnes attendent dans le couloir de la mort des prisons marocaines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Peine de mort - Chichaoua - Braquage

Aller plus loin

Maroc : plus de 100 personnes attendent dans le couloir de la mort

Même s’il fait partie des "pays abolitionnistes", une dizaine de personnes ont été condamnées à mort au Maroc en 2013. En tout, ce sont 113 personnes qui sont sous le coup d’une...

Un Marocain condamné à mort pour avoir violé et tué deux fillettes

Un jeune marocain de 22 ans a été condamné jeudi dernier à la peine capitale par la cour d’appel de Settat, pour avoir tué deux fillettes, Sara, 8 ans, et Amal, 10 ans au douar...

Le gouvernement marocain n’est pas favorable à l’abolition de la peine de mort

« Rien n’oblige le Maroc à abolir la peine de mort », selon Mustapha Ramid, le ministre de la Justice et des libertés mais également membre du PJD. Selon ce dernier, alors qu’il...

Un pédophile condamné à mort à Casablanca

La cour d’appel de Casablanca a condamné à mort mercredi l’épicier coupable d’avoir violé et tué une fillette de huit ans en 2012, à Mohammedia. Le criminel, 26 ans, avait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.