La Mauritanie ne veut plus de fruits et légumes marocains

6 avril 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : S.A

La Mauritanie a décidé de réduire les importations de légumes du Maroc. À l’origine de cette décision, une volonté du pays à promouvoir le produit national.

Alors que la Mauritanie importe la majorité de ses légumes du Maroc, elle a décidé de réduire ses importations. Désormais, seuls deux camions de tomates de 30 tonnes par jour, en provenance du royaume sont autorisés. Autre décision : la Mauritanie ne va plus importer de carottes du royaume.

Le ministère mauritanien du Commerce et du tourisme a adressé une correspondance au ministère des Finances pour l’informer de la décision. Cette décision est « motivée par la volonté de promouvoir le produit national », indique la correspondance, précisant que seuls les fournisseurs mentionnés dans la lettre sont autorisés à dépasser le tonnage indiqué pour les tomates importées. Cinq jours sont retenus pour les importations : mercredi, jeudi, vendredi samedi et dimanche.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Agriculture - Mauritanie

Aller plus loin

Mauritanie : flambée des prix des fruits et légumes à cause de l’impossibilité d’approvisionnement au Maroc

Ces derniers jours, les fruits et légumes sont vendus à prix d’or dans les marchés de Nouakchott. C’est la conséquence de la fermeture depuis trois semaines de l’unique point...

L’Israélien Mehadrin investit dans l’avocat au Maroc

En partenariat avec une entreprise marocaine, la société israélienne Mehadrin va produire en terre marocaine, de l’avocat afin de faire face à la demande de plus en plus...

L’accès des marchandises marocaines en Mauritanie facilité

Le ministère mauritanien du Commerce et du Tourisme, en dépit des mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus, a indiqué jeudi, que "toutes les facilités ont été...

La Mauritanie serre la vis aux camions marocains, l’Algérie en cause ?

Le gouvernement mauritanien a fortement augmenté les taxes douanières pour les camions transportant les marchandises marocaines vers le marché africain. Un coup dur pour les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.