Recherche

Maysoun Douas, un doctorat, 3 enfants, et élue voilée à Madrid

Maysoun Douas

9 février 2021 - 09h40 - Société - Par: Bladi.net

La Marocaine Maysoun Douas est titulaire d’un doctorat en physique, entrepreneur dans le secteur de l’innovation et conseillère municipale à la mairie de Madrid. Avec ce palmarès, elle est aujourd’hui la preuve que parfois, les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent.

« Mes parents ont étudié dans des centres éducatifs espagnols à Tanger et ont débuté leur carrière à Grenade, où je suis né. Ils sont retournés ensuite au Maroc où ils n’ont pas trouvé de travail et ont déménagé à Madrid quand j’avais cinq ans », raconte, au journal La Razòn, Maysoun Douas qui non seulement, parle un Espagnol soutenu, mais est également docteur en physique de l’Université autonome de Madrid. « Mes responsabilités familiales d’épouse et de mère ont déséquilibré les temps d’étude, mais je me suis permise le luxe de terminer mon doctorat avec trois enfants. Et aujourd’hui, je participe à des séminaires et des congrès », ajoute-t-elle fièrement, et reconnaissante par ailleurs envers sa famille qui l’a toujours soutenue.

Aujourd’hui, Maysoun Douas a trouvé sa voie dans le secteur de l’innovation, un « environnement diversifié et inclusif, où l’important n’est pas qui vous êtes, mais ce que vous apportez comme contribution », explique-t-elle. Après sa rencontre avec la maire de Madrid Manuela Carmena en juillet 2018, elle a été en charge des relations publiques et de la création d’écosystèmes d’entreprises à La Nave, l’un des projets du gouvernement. « En février, une personne proche m’a contacté et m’a dit que Manuela serait très ravie de m’avoir sur les listes électorales de Más Madrid », poursuit Maysoun Douas qui est devenue la première musulmane élue conseillère à la mairie.

À la question de savoir si elle est victime de préjugés ou de discrimination de la part des hommes, elle répond que ceux qui préjugent ont tort. « Je suis une militante qui aide la jeunesse musulmane à connaître ses droits et ses devoirs… Je ne suis pas une personne ordinaire : Je suis musulmane et le féminisme vit en moi comme je vis dans le féminisme… Je me bats tous les jours pour pouvoir porter mon hijab ! », clame fièrement Maysoun.

Mots clés: Droits et Justice , Femme marocaine , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact