Murcie : le meurtrier de Younes Bilal avoue son crime

1er mai 2022 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Carlos Patricio B. M., d’origine espagnole, a reconnu avoir tué le Marocain Younes Bilal à Mazarrón (Murcie) en juin dernier. L’arme du crime a été retrouvée chez lui.

Le mis en cause ne connaissait pas Younes Bilal qui était sa troisième victime en 2021. Il est l’auteur d’un meurtre-suicide à El Palmar en janvier et du meurtre à l’arme blanche d’un certain Kevin à Jumilla en mai. D’origine espagnole, il a été arrêté alors qu’il tentait de s’enfuir après avoir tiré à plusieurs reprises sur le Marocain avec une arme à feu qui a été retrouvée à son domicile avec d’autres fusils de chasse, fait savoir La Opinion de Murcia.

À lire : Nouvelles révélations sur le meurtre raciste de Younès en Espagne

Carlos Patricio, en détention depuis son arrestation, devrait se présenter jeudi prochain au tribunal de Totana en charge de l’affaire. Avec son aveu et le témoignage de plusieurs personnes présentes lors du crime, le procès sera de courte durée, estiment des sources judiciaires qui précisent que le prévenu ne va plus nier les faits, mais va plutôt plaider pour une requalification des faits (un homicide au lieu d’un meurtre) et une peine aussi légère que possible.

À lire : Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

En plus du meurtre, Carlos Patricio sera également jugé pour un délit de détention illégale d’armes et pour crime de haine. Selon plusieurs témoins, le mis en cause a proféré diverses insultes envers les « Maures » avant d’agresser mortellement Younes Bilal. La femme du Marocain et l’Association des travailleurs immigrés marocains (ATIM) tiennent à ce chef d’accusation.

« Nous n’oublions ni ne pardonnons », a déclaré Sabah Yacoubi, le président de l’ATIM dans la région, réclamant « justice pour que de tels crimes ne se reproduisent plus ». Le sort du mis en cause sera décidé par un jury populaire au cours d’un procès qui pourrait démarrer dans deux ans, la Cour provinciale étant actuellement très débordée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Homicide - Murcie

Aller plus loin

Younes Bilal, tué en Espagne, enterré au Maroc

Younes Bilal, le jeune Marocain victime de crime raciste à Mazarrón (Murcie), a été enterré dimanche au Maroc.

Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

Le Marocain Younes Blal, 39 ans, abattu dimanche à Mazarrón, a été victime d’un crime raciste, selon sa femme Andrea, qui soutient qu’« il ne s’agit pas d’un règlement de...

Murcie : le meurtrier de Younes Bilal nie avoir proféré des insultes racistes

Carlos Patricio B. a fini par avouer qu’il est l’auteur du meurtre du Marocain Younes Bilal à Mazarrón (Murcie) en juin dernier. Cet ancien militaire de 53 ans a été confondu...

Nouvelles révélations sur le meurtre raciste de Younès en Espagne

L’ancien militaire espagnol, présumé auteur du meurtre raciste de Younes Bilal, le Marocain tué le 13 juin à Mazarron, aurait déclaré après son arrestation qu’« il y a une mafia...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.