Murcie : le meurtrier de Younes Bilal avoue son crime

1er mai 2022 - 23h00 - Ecrit par : A.S

Carlos Patricio B. M., d’origine espagnole, a reconnu avoir tué le Marocain Younes Bilal à Mazarrón (Murcie) en juin dernier. L’arme du crime a été retrouvée chez lui.

Le mis en cause ne connaissait pas Younes Bilal qui était sa troisième victime en 2021. Il est l’auteur d’un meurtre-suicide à El Palmar en janvier et du meurtre à l’arme blanche d’un certain Kevin à Jumilla en mai. D’origine espagnole, il a été arrêté alors qu’il tentait de s’enfuir après avoir tiré à plusieurs reprises sur le Marocain avec une arme à feu qui a été retrouvée à son domicile avec d’autres fusils de chasse, fait savoir La Opinion de Murcia.

À lire : Nouvelles révélations sur le meurtre raciste de Younès en Espagne

Carlos Patricio, en détention depuis son arrestation, devrait se présenter jeudi prochain au tribunal de Totana en charge de l’affaire. Avec son aveu et le témoignage de plusieurs personnes présentes lors du crime, le procès sera de courte durée, estiment des sources judiciaires qui précisent que le prévenu ne va plus nier les faits, mais va plutôt plaider pour une requalification des faits (un homicide au lieu d’un meurtre) et une peine aussi légère que possible.

À lire : Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

En plus du meurtre, Carlos Patricio sera également jugé pour un délit de détention illégale d’armes et pour crime de haine. Selon plusieurs témoins, le mis en cause a proféré diverses insultes envers les « Maures » avant d’agresser mortellement Younes Bilal. La femme du Marocain et l’Association des travailleurs immigrés marocains (ATIM) tiennent à ce chef d’accusation.

« Nous n’oublions ni ne pardonnons », a déclaré Sabah Yacoubi, le président de l’ATIM dans la région, réclamant « justice pour que de tels crimes ne se reproduisent plus ». Le sort du mis en cause sera décidé par un jury populaire au cours d’un procès qui pourrait démarrer dans deux ans, la Cour provinciale étant actuellement très débordée.

Tags : Homicide - Murcie - Droits et Justice - Espagne

Aller plus loin

Murcie : le meurtrier de Younes Bilal nie avoir proféré des insultes racistes

Carlos Patricio B. a fini par avouer qu’il est l’auteur du meurtre du Marocain Younes Bilal à Mazarrón (Murcie) en juin dernier. Cet ancien militaire de 53 ans a été confondu par...

Younes Bilal, tué en Espagne, enterré au Maroc

Younes Bilal, le jeune Marocain victime de crime raciste à Mazarrón (Murcie), a été enterré dimanche au Maroc.

Espagne : manifestation des Marocains après le meurtre raciste sur Younes

Des dizaines de Marocains ont manifesté mardi 15 juin à Murcie, dans le sud de l’Espagne, suite au meurtre à caractère raciste de Youness Blal, un Marocain de 39 ans, froidement...

Meurtre de Younès : manifestations contre les crimes racistes et xénophobes en Espagne

La plateforme Stop Racisme de la région de Murcie organisera ce week-end des mouvements de protestation contre l’exacerbation des crimes et actes racistes et xénophobes en...

Nous vous recommandons

Une nouvelle ferme solaire mise en service très prochainement dans le nord

L’installation des fermes solaires se poursuit au Maroc. Après celle d’Oualidia, opérationnelle depuis le premier trimestre 2021, c’est une nouvelle ferme qui sera mise en service très prochainement dans le Nord du...

L’Algérie a expulsé des Marocains

L’Algérie a expulsé mardi 28 septembre 2021 une quarantaine de Marocains vers le Maroc à travers la frontière terrestre entre les deux pays voisins, ouverte exceptionnellement. Cette frontière est fermée depuis...

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical...

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en ce qui concerne les salaires. Une proposition a été introduite au parlement...

Les États-Unis félicitent le Maroc

Les États-Unis ont félicité le Maroc pour sa politique en matière de lutte contre le terrorisme, saluant la bonne la coopération bilatérale dans ce domaine.

Des révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains

De troublantes révélations sur la discrimination israélienne contre les immigrés marocains sont consignées dans le nouveau livre de l’historien Shay Hazkani intitulé « Dear Palestine : A Social History of the 1948 War...

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,4 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,27 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 26 août au 01 septembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Les Marocains peuvent produire leur propre électricité

Le gouvernement a adopté une mesure légale qui autorise toute personne physique ou morale à produire de l’électricité, pour ses propres besoins, et, éventuellement, de pouvoir exploiter le réseau national pour son...

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Ryanair annule tous ses vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair a annoncé mercredi l’annulation de tous ses vols vers le Maroc jusqu’au 1ᵉʳ février 2022. Une décision prise en raison d’un « manque de communication » de la part du gouvernement...