Un militaire marocain condamné pour espionnage en faveur de l’Algérie

26 décembre 2013 - 16h26 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Un militaire marocain a été condamné à trois ans de prison pour espionnage en faveur de l’Algérie et désobéissance au règlement militaire, par le tribunal des Forces Armées Royales (FAR), de Rabat. Le soldat aurait révélé des secrets défense marocains aux autorités algériennes.

Le mis en cause avait pour mission la surveillance de la zone frontalière entre le Maroc et l’Algérie "Zouj Bghal", dans l’oriental.

Pour sa défense devant le tribunal militaire, il dit s’être égaré après avoir terminé son tour de garde et se serait perdu dans le désert algérien, où il a été arrêté par des militaires du pays voisin.

Le militaire affirme avoir été soumis à un interrogatoire. Les enquêteurs lui auraient posé des questions sur l’arsenal de guerre et la logistique, dont dispose le Maroc dans la région orientale du pays, avant de le condamner à deux mois de prison.

L’homme aurait été ensuite abandonné près de la frontière marocaine, d’où il aurait rejoint son poste, affirme-t-il devant la Cour.

Un autre militaire marocain arrêté en avril dernier, est poursuivi également pour désertion et divulgation de secrets défense en faveur de l’Algérie. Le soldat de deuxième classe déferré en mai dernier devant le tribunal militaire de rabat, a été placé depuis à la prison de Salé dans l’attente de son jugement.

Tags : Algérie - Rabat - Défense - Armement - Salé - Forces Armées Royales (FAR) - Frontières Maroc - Algérie - Espionnage

Nous vous recommandons

Belmadi parle de sa honte lors du match Algérie-Maroc (vidéo)

Le sélectionneur de l’équipe nationale algérienne est en colère. En cause, l’état piteux des pelouses algériennes, qui lui donne du fil à retordre.

La Zambienne Barbra Banda exclue de la CAN féminine Maroc

La capitaine de l’équipe de la Zambie Barbra Banda a été exclue de la Coupe d’Afrique des Nations féminine (WAFCON) qui se déroule au Maroc. Et pour cause, elle a échoué aux tests d’éligibilité au genre.

Le test PCR n’est plus obligatoire pour les voyageurs vaccinés arrivant au Maroc

Les voyageurs vaccinés en provenance des pays de la liste A n’ont plus besoin de présenter un test PCR de moins 48 heures à leur arrivée au Maroc. C’est ce qu’indique le nouveau protocole sanitaire publié par le ministère de la Santé, ce...

Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

La plupart des mesures prises par le Maroc ces dernières années contre l’Espagne, visent en réalité Ceuta et Melilla. Selon certains experts espagnols, le royaume serait en train de déployer une stratégie hybride pour asseoir définitivement sa souveraineté...

Ryanair quitte-t-elle le marché marocain ?

La low cost irlandaise Ryanair compterait quitter le marché marocain à cause de “tensions” avec les autorités marocaines qui ont prolongé la suspension de tous les vols de passagers de et vers le Maroc jusqu’au 31 janvier...

Immigration : les nouvelles consignes de Gérald Darmanin

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a discuté de la question d’immigration clandestine et de l’application de la loi contre confortant les principes de la République avec les préfets des départements et leur a donné de nouvelles...

Boudée par le Maroc, Melilla se tourne vers l’Algérie

Le port de Melilla se prépare à effectuer une mission en Algérie pour établir des liens commerciaux avec ce pays afin de limiter les effets pervers de la fermeture prolongée des frontières avec le...

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Une ville espagnole inflige une grosse amende à la ville de Tanger

La ville de Tanger, propriétaire du palais Álava-Esquível, doit à la mairie de Vitoria (nord de l’Espagne) une dette de 174 443 euros pour ne pas avoir entretenu cet immeuble.

États-Unis : un Marocain tué au Texas, sa famille réclame justice

Un Marocain de 31 ans résidant au Texas a été froidement abattu lundi dernier par un individu qui n’est toujours pas poursuivi devant les tribunaux. Indignée, la famille du défunt réclame justice.