Un militaire marocain révèle des "secrets défense" à l’Algérie

9 mai 2013 - 14h28 - Maroc - Ecrit par : J.L

Un soldat marocain de deuxième classe a été déféré devant le tribunal militaire de Rabat, pour avoir déserté vers l’Algérie, où il a révélé les secrets de la défense nationale et porté les armes de son pays à l’ennemi.

Placé à la prison de Salé dans l’attente de son procès, le soldat affirme avoir été torturé pendant plus de trois mois par l’armée algérienne. D’après lui, les officiers algériens tenaient à connaitre le premier ennemi du Maroc, l’Algérie ou le Polisario.

Après avoir été Interrogé sur la guerre du sable, qui a opposé le Maroc à son voisin de l’Est en 1963, ainsi que sur les derniers deals d’armements conclus par le Maroc, le soldat marocain aurait été ensuite livré au Polisario.

A Tindouf, les séparatistes lui proposent de partir en Mauritanie ou au Mali pour y entrainer des groupuscules islamistes. Le militaire refuse l’offre, mais répond tout de même aux questions d’un ministre du Polisario sur le déploiement de l’armée marocaine au Sahara.

Le déserteur a été reconduit le 6 avril dernier en territoire marocain, où il a été abandonné près d’un campement sahraoui. Arrêté par la gendarmerie royale, l’homme aurait déserté pour échapper à une condamnation pour viol dans sa ville natale de Khemisset.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Polisario - Défense - Armement

Ces articles devraient vous intéresser :

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.